Fiona McIntosh France

Franchissez l'orée du mystérieux Thicket et pénétrez sur les terres sauvages du premier forum Français consacré à l'auteur Fiona McIntosh
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critiques de films A, B, C, D, E

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 22 Juin - 22:01

Les Chroniques de Narnia, Chapitre 2 : le Prince Caspian

Vu en avant première vendredi soir lors de la première officielle française, et donc en VF.

J'étais énormement fan du premier opus (pour moi jusqu'ici la meilleure adaptation de fantasy que j'avais vu au cinéma!), et je n'ai pas été déçue le moins du monde par ce deuxieme film, d'autant que je n'avais pas trop aimé le livre.

Un peu dans la veine des Harry Potter, après un premier film très axé pour un jeune public, on trouve un second opus beaucoup plus adulte, car beaucoup plus sombre, et violent. On retrouve dès la scène d'ouverture, carrement haletante, l'atmosphère si spécial et très marquée que sait instiller Adamson à ses films : l'image ainsi que la photographie sont magnifiques, on entre directement dans le film, on y croit immédiatement. Il y a ces petits détails qui font qu'on sent tout de suite l'atmosphère, c'est daté, ça fleure bon la fantasy comme on aime à se l'imaginer!

De plus, dans ce film j'ai trouvé que les costumes et accessoires faisaient moins "propres" que dans le premier, ils font beaucoup plus fantasy, et moins jouet pour enfant.

Ce que j'ai aimé également, c'est le fait que cette fois, les méchants sont des humains, ce qui donne une autre dimension à l'histoire et aux batailles.

Les batailles qui occupent d'ailleurs la quasi totalité du film, ce qui en fait à la fois le point fort et le point faible. Point fort dans le sens où Adamson est un merveilleux réalisateur qui arrive à rendre chaque bataille, chaque combat merveilleusement bien, arrivant à en montrer toute l'essence épique. Le point faible dans le sens où on a du coup un peu l'impression que l'histoire en elle meme est laissée au second plan... Car on aurait aimer en savoir un peu plus sur l'histoire du Prince Caspian notamment, storyline vraiment passionnante par laquelle le film débute d'ailleurs, et ici on a finalement un peu seulement une bataille, ou combat après l'autre.

Les themes chers à C.S. Lewis sont toutefois bien présent tout au long du film meme si Adamson contrairement au premier film a ici prit énormement de liberté avec le scénario. On retrouve donc Aslan avec plaisir, meme s'il est ici l'icône de l'idéologie pro-chértienne de Lewis qui transparait beaucoup plus que dans le premier film.

Aslan qui est d'ailleurs aussi le symbole des effets spéciaux toujours magnifiques et impeccables de Narnia.

Je retiendrais aussi l'humour beaucoup plus présent dans ce film que dans le premier, notamment grâce aux petites souris chevaliers, tordantes.

Niveau acteurs, les 4 enfants se sont beaucoup améliorés, et je trouve la petite Georgie décidement bien étonnante dans le rôle de Lucy. Skandar Keyner prend lui aussi une autre dimension en meme temps que son personnage d'Edmound gagne en importance et en maturité. Lui que je n'avais pas du tout aimé dans le premier, je l'ai adoré ici. Le seul à rester encore trop fade à mon gout est William Moseley dans le rôle de Peter. Il n'est pas aidé par son rôle qui dans ce film est un peu la copie de celui d'Ed dans le premier dans le sens où c'est lui qui manque de maturité et refuse d'écouter les autres ici, et se la pete à mort lol.

J'ai trouvé l'acteur interprêtant Miraz vraiment très bon dans son rôle, et j'ai hate de voir le film en VO pour pouvoir profiter pleinement de l'accent hispanique dont il a doté son personnage parce qu'en français ça faisait parfois plus risible qu'autre chose.
Ben Barnes dans le rôle de Caspian s'en sort très bien, surtout pour quelqu'un ayant gagné si tardivement le tournage. Il arrive à incarner autant les forces que les faiblesses de Caspian, tantot peu sur de lui, tantot très royal. Un acteur à suivre puisqu'il reviendra dans le 3eme opus normalement.

Pour finir, je ne pouvais pas ne pas citer le génialissime Harry Gregson Williams, qui se pose avec cette nouvelle bande originale comme la nouvelle voix de la fantasy après Howard Shore. Il livre une nouvelle fois une composition qui transporte, tout en reprenant les themes du premier pour ne pas trop dépayser. Les nouveaux themes, notamment celui de l'immense bataille Telmarins/Narnians sont tout bonnement sublimissimes!

Bref, j'ai hate de le revoir!

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
grille-pain
Creature of the Thicket
Creature of the Thicket
avatar

Masculin Nombre de messages : 551
Age : 37
Livre : Tyrant's Blood
L'Exil : Fini !

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Lun 30 Juin - 11:22

Children Of Men (Les Fils de l'Homme)

Dans les années 2020 et des brouettes, plane un parfum de fin du monde. Cela fait 18 ans qu'il n'y a plus eu aucune grossesse. La société est tombé dans un chaos inévitable et la violence fait loi. En Angleterre, tous les réfugiés sont traqués et emprisonnés. Théo (Clive Owen) se voit chargé de la protection d'une réfugiée qui porte en elle l'espoir de l'humanité.

Voila en gros le synopsis. C'est un film étrange. Déjà dans son déroulement, où le monde tel qu'il est dépeint dans le film n'est jamais expliqué. On n'a aucune idée de la cause de l'infertilité mondiale ni aucune idée de comment on en est arrivé dans un tel chaos. On y est, c'est tout et le pourquoi importe peu. Même réflexion pour la fin, qui nous laisse sur notre faim justement, mais on sent que c'est tout à fait intentionnel. D'autre part par sa réalisation. On flirte entre le film d'auteur (filmé caméra au poing, avec les gouttes de sang sur l'objectif) et le blockbuster avec des scénes de guerre très bien réalisées.

Du coup, j'ai été un peu surpris, moi qui m'attendais à une grande réflexion philosophique induite dans tout film de science-fiction ou d'anticipation mais là non. Le film s'attache simplement à décrire un pan de cette histoire. C'est très bien fait, très émouvant, très poignant mais du coup un peu trop sur l'affectif pour moi. Non pas que je n'aime pas ce genre de film mais j'aurais bien vu ce thème-là traité plus dans l'analyse et moins dans l'émotion.

Il n'empeche que ca reste un film très agréable à regarder, assez audacieux dans sa réalisation mais ca paye vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mar 1 Juil - 12:02

Bigga Than Ben

Bon j'avoue, j'ai regardé ce film uniquement pour voir comment Ben Barnes s'en sortait dans un rôle autre que fantasy (puisqu'ici je ne l'avais vu qu'en Caspian dans Narnia 2 et dans Stardust).

L'histoire est assez sympa, et tirée des carnets de bord de deux immigrés russes en angleterre, à Londres plus précisement. J'ai beaucoup aimé la façon dont le sujet était traité. On nous montre en effet comment les deux jeunes russes tentent dans un premier temps de s'intégrer de façon légale. Puis toutes les barrières administratives, parfois totalement grotesques, qu'ils rencontrent, et qui les en empêchent, et donc comment ils finissent par sombrer dans le desespoir et donc dans un façon beaucoup plus illégale de gagner leur vie, en exploitant les failles du système judiciaire anglais.

C'est très bien filmé, façon petit film d'auteur, et le découpage en petits chapitres donne un vrai rythme au film. Il y a les petits passages marrants, les petits passages plus dramatiques, et si finalement au début du film on se demande un peu dans quoi on est tombé, ça se regarde vraiment avec plaisir (en plus le plaisir de réentendre du russe, extra pour moi!).

Ben Barnes est vraiment étonnant dans ce film. Je l'avais trouvé bon mais sans plus dans les deux films où je l'avais vu, ici il est vraiment très bon, et son accent russe est irrésistible. En plus ça m'a fait un peu le meme effet qu'avec Zach Quinto. Le fait de l'avoir rencontré, et de voir combien son role et son interprétation sont ici à des années lumières de ce qu'il est dans la vie réelle, ça rend l'interprétation encore plus impressionnante. Bref, définitivement encore plus un acteur à suivre.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mar 1 Juil - 23:39

Capitaine Alatriste

Film que je déconseille à tout le monde. Je me suis rarement autant ennuyée au cinéma, a tel point que je suis arrivée à un moment du film où le héros se battant à l'épée contre un autre j'étais entrain de me dire "allez creve qu'on en finisse!" tellement je saturais! Je regardais ma montre toutes les 10 minutes, et si je n'avais pas eu un autre film à aller voir après, je pense que j'aurais quitté la salle au bout de 30 (déjà longues)minutes.

Pourtant, les décors et costumes sont très beaux et réussis (meme si en près de 15 ans sur lesquels se déroule l'histoire certains personnages ne changent jamais de vetements...), les acteurs sont très bons, Viggo Mortensen en tête, impeccable et très classe comme toujours. Mais le pauvre, on se demande vraiment ce qu'il est venu faire là dedans! Il semble se débattre pour donner un semblant d'intérêt à l'histoire, mais malheureusement il n'y parviendra jamais.

La faute au réalisateur et au scénario. Car on a aucun liant entre les différentes scènes, et au final je me suis un peu perdue dans cette histoire à rallonge dont on se demande finalement l'utilité et les enjeux.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 4 Juil - 10:55

Coup de foudre à Bollywood

Sur M6, hier soir, passait un film indien (avec la miss monde au nom imprononcable). Et comme j'en avais jamais vu de ma vie, j'ai tenté le coup.

L'histoire : une famille veut absolument marier ses filles avec des beaux indiens, si possible plein aux as. L'ainée tombe amoureuse d'un beau anglo-indien richissime (Sayid dans Lost); et la deuxième joue à l'amour vache avec le meilleur ami de Sayid, qui est blanc et américain.

Il m'a fallu environ 1/4 d'heure pour comprendre que c'était l'histoire d'Orgueil et préjugés, adaptée en Inde. Marrant. Pour le film en lui même, ils passent une bonne moitié du temps à faire des danses typiques et des chansons complètement niaises (façon comédie musicale, avec des indiens chantant en anglais), ce qui finit par taper le système (bien que la choré au début soit assez rigolote). L'autre moitié du temps, on dirait un film américain de type comédie romantique classique, des discours bateaux, des bons gros clichés, et pas un intérêt génial. L'ex miss monde se débrouille comme elle peut, et oui, j'admet qu'elle est très belle. Un truc assez marquant aussi, il n'y a pas de bisous, et oui, même pour la scène finale où ils se retrouvent (imaginez la scène au ralenti, ils courent l'un vers l'autre, et se sautent dans les bras), il n'y a pas de bisou, c'est triste, moi j'adore les baisers de cinéma lol !!

Bref, j'ai pu découvir le cinéma de Bollywood, c'est haut en couleurs, totalement kitsch, et ce film en particulier ne présentait pas d'intéret particulier, mais bon ça se laisse regarder, pour le fun !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Sam 12 Juil - 1:42

Atonement

Vu les critiques que j'ai lu sur ce film, je m'attendais à être complètement dégoutée...
En fait, j'ai quannd même un peu aimé : très jolie réalisation avec de beaux paysages et pendans des moments de la journée bien choisis (vue sur James en plein coucher de soleil I love you), très bons acteurs (surtout les 2 principaux), jolie histoire d'amour.
Ce que je reproche, c'est d'abord le fait que tout est centré sur l'histoire d'amour (malgré le fond de 2e Guerre Mondiale) sans chercher à approfondir les pensées des personnages concernés, l'evolution de leurs sentiments... (parceque là, comme ça, ça m'a un peu soulé... lol)
Autre chose que je trouve un peu débile, c'est la nana qui garde toute sa vie la même coupe de cheveux pour qu'on la reconnaisse... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Keira Knightley est très bien dans les rôles d'héroïne romantique (remarque, je l'ai pas vu ailleurs Razz) frnachement elle est bien, émouvante et tout
James McAvoy est I love you I love you I love you sublimissime (j'adore ses épaules, son dos, ses fesses, son nez... aaaaaaah et ses yeux!!! *bave*) et son jeu est impécable (même si Ophi pense qu'il lui manque "la petite étincelle" tongue)
Dommage que le decor n'ai pas trop été approfondi... La première partie est passionnante mais ça manque quand même d'exploitation... on a l'impression que tout passe trop vite alors que les scènes sont quand même assez longue...
Enfin, bon... ça vaut le coup de le voir, je ne regrette pas Smile

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 13 Juil - 22:50

Au bout de la nuit

Un bon petit film policier bien filmé, qui intalle bien le suspens, et dont je n'avais pour une fois pas vu venir les retournements de situation. Une histoire peut-être un peu trop prise de tête, mais c'est ça qui m'a plu, on ne sait pas jusqu'où ça va nous mener et on a toujours envie d'en savoir plus à chaque retournement de situation.
L'intérêt du film réside surtout dans son casting 5 étoiles qui fait des merveilles. Ils sont tous génialissime, parfois meme étonnants, de Chris Evans (enfin dans un role sérieux!!!), à Forest Whitaker, en passant bien sur par Keanu Reeves (THE stazr du film), eeeeeeeeeeeeeeet Hugh Laurie (notre Docteur préféré!).
Je l'ai vu en VF mais j'ai eu l'aggréable surprise de voir que c'était le meme doubleur que pour House, et sérieusement, ce mec est un génie du doublage, qui rend hommage au talent et au jeu extraordinaire de Hugh Laurie I love you

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 13 Juil - 22:57

Batman

Afin de préparer le terrain pour la sortie du Dark Knight dans un mois jour pour jour, j'ai décidé de me refaire les 4 anciens films, Begins, puis les anims qui viennent entre ce dernier et TDK.
J'ai donc logiquement commencé par Batman, premier du nom, où apparaissait déjà mon cher Joker.
Eh bien force est de constater que la vision que j'en avais enfant avait énormement embelli le film dans mes souvenirs. Certe le film est très bon, on y retrouve la réalisation exquise de Burton, tout comme son univers, mais qu'est-ce que ce film a mal vieilli!
De plus, je me rappelais un Gotham beaucoup plus sombre que cela, et un Joker beaucoup plus méchant. Finalement, après avoir vu Begins, on trouve presque risible le Gotham de Burton, et la rythmique du film parait presque molle.
Mais bon, c'était tout de meme un plaisir de redécouvrir ce film, meme si Michael Keaton me faisait définitivement penser à Julien Lepers Laughing donc forcement ça enlevait pas mal de crédibilité du personnage à mes yeux. D'ailleurs là encore je me rappelais un Batman plus torturé. Là encore le Batman de Bale est carrement plus proche de ma vision du personnage, et je préfère largement sa version presque psychotique à celle plus "normale" et gentille de Keaton.

Bref, pour le moment, Nouvelle saga 1 - Ancienne 0

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 13 Juil - 23:01

10 bonnes raisons de te larguer

L'un des premiers films du regretté Heath Ledger. Et déjà un tel talent. Je ne répèterais pas ici pour dire qu'il jouait déjà à merveille et qu'il illumine l'écran à chacune de ses apparitions et de ses sourires.
De plus le film est bien sympa, c'est le genre de films que je ne me lasse pas de revoir quand j'ai envie de voir un truc léger, et là en plus le personnage atypique de Heath et son interprétation de celui-ci rendent le film d'autant plus interessant.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 18 Juil - 8:58

Batman Returns

Aussi bon que le premier! Je ne m'en rappelais plus tellement, et je dois dire que j'aime beaucoup le personnage du Pinguin. Il est froncièrement méchant, mais de par son histoire, on ne peut qu'éprouver pitié pour le personnage. Et je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce que Nolan pourrait faire du personnage! ça serait grandiose je pense!
Là eh bien le film est très plaisant, mais comme pour le premier, l'atmosphère cartoon, et fantasticomique m'a fait plus rire qu'immergée dans l'action.
De plus les costumes et la musique donnent parfois plus l'impression d'être dans Beetlejuice que dans Batman, et ça m'a un peu gênée.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 18 Juil - 9:02

Batman Forever

Un rythme plus soutenu que dans les précédents, un univers plus coloré, mais là encore mon regard d'enfant avait grandement enjolivé la chose. Notamment au niveau du jeu des acteurs. A l'époque j'avais adoré Ed Nigma joué par Jim Carrey et Two Face de Tommy Lee Jones, alors que force est de constater qu'ils vont beaucoup trop dans la cabotinage à outrance, et ça fait too much. Connaissant les talents d'acteur des deux hommes, ils auraient pu donner des personnages tellement plus profond que ce qu'on a ici au final! Là encore je ne pouvais m'empêcher de réfléchir à ce que Nolan avait fait ou ferait de ces deux personnages et c'est carrement plus en phase avec l'idée que je me fais de l'univers Batman. Je trouve que Kilmer s'en sort bien en Batman, ou du moins dans la partie Wayne je l'ai trouvé meilleur meme que Keaton, plus froid et plus sombre. Par contre les dialogues sont parfois totalement ridicules, surtout ceux de Nicole Kidman...

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 18 Juil - 9:06

Batman Begins

Je me rappelais l'avoir adoré, mais je ne me rapplelais pas qu'il était d'une telle qualité, autant visuelle, que scénaristique, et aussi d'interprétation.
Il faut dire que la réalisation comme la photographie sont absolument magnifiques, le casting 5 étoiles et parfaitement intégré dans son rôle, les décors ultraréalistes sublimes.
J'ai aimé voir enfin pleinement la genese du héros, ça permet de le comprendre, et ça permet aussi d'amener de la part de Bale un Batman tellement plus torturé, sombre, et renfermé que dans les précédentes versions.
En fait, pour conclure, je dirais simplement qu'une fois celui-ci vu, les autres s'efface : c'EST tout simplement Batman, là où les autres n'étaient que des tentatives d'adaptation.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 13 Aoû - 13:52

Bons baisers de Bruges

Quand j'ai vu l'affiche de ce film, je me suis dit "ouais bof", mais finalement on s'est laissés tenter à le regarder, et ça a été plutôt une agréable surprise.
L'histoire : deux tueurs se retrouvent plus ou moins coincés à Bruges en attendant que leur boss leur dise qu'est ce qu'ils doivent faire après. Jusqu'à ce que l'un d'eux recoive l'ordre d'éliminer l'autre.

L'un des deux, c'est Colin Farell, et même si je trouve qu'il est plutôt charmant, je suis pas fan à la base de ses prestations cinématographiques, je trouve qu'il a tout le temps l'air pareil. Et ben là pour une fois, je l'ai mieux apprécié, il joue pas les gros durs machos et séducteurs, il se bat pas toutes les 15 secondes, et mieux, il chiale !!!

En fait les personnages de ce film sont tous plus ou moins barrés, que ce soit les tueurs, le boss, les persos secondaires comme le petit nain, etc... Du coup, on se demande un peu où on est tombés, et au bout d'une heure et demie de film, j'avais zappé que c'était quand même un film avec des tueurs, tant le rythme était calme, et surtout parce que j'avais pas mal rigolé. C'est assez surprenant, mais c'est rafraichissant, surtout quand on s'attend pas à ça. Bon, concernant la fin, là je suis un peu déçue (pas par la fin-fin, mais par ce qui se passe les quinze dernières minutes), j'ai trouvé que ça "jurait" un peu avec le reste du film mais bon...

Bref, si vous êtes curieux, ça peut vous plaire qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 24 Aoû - 1:39

Appelez-moi Dave

Un film marrant mais sans plus, au scénario assez bateau et prévisible et plutot stupide.
eddy Murphy fait son Eddy Murphy, ni plus ni moins.
Un bon moment, mais vite oublié.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 24 Aoû - 1:44

Babylon AD

Un film très beau, superbement réalisé et bien interprété, au scénario pas mal au début (il vaut mieux oublier les fantasies de la fin...) pour un film de ce genre.
Vin Diesel est étonnement bon meme si ce role ne le change pas vraiment de ce qu'il a fait précédement je trouve qu'il arrive de plus en plus à instiller une âme à ses personnages.
Dommage que le tout soit un peu trop noyé dans une bande son totalement assourdissantes et des basses beaucoup trop fortes

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 24 Aoû - 1:57

Bad Times

Un film très dur sur les répercussions psychologiques de la guerre chez les soldats. Le film n'est pas très violent, mais c'est plus une violence psychologique qui s'en dégage.
Si ce film laisse une impression si forte c'est uniquement grâce à la réalisation très bien menée et au rythme soutenu, mais surtout au jeu hallucinant de Mr Bale. Certaines scènes sur la fin du film sont carrement flippante à cause (grace?) à lui.
D'ailleurs c'est un role qui le change beaucoup de ce que j'avais été amené à le voit jusqu'ici, et c'est d'autant plus impressionant de voir qu'il peut jouer des personnages aussi différents et opposés psychologiquement tout en conservant toujours cette noirceur et cette intensité qui lui sont charactéristiques.
Un très bon film donc, au scénario bien construit qui montre parfairement l'escalade dans la folie et la violence... cool

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Jeu 4 Sep - 11:26

Braquage à l'italienne

Un film sympathique ! D'habitude, je suis pas branchée sur ce genre de films, les cascades, l'intrigue pas super élaborée, etc.... Mais la première fois que je l'avais vu, j'avoue j'avais bien tripé, surtout grâce aux trois Mini rouge, blanche et bleue, qui me font marré. Là il est repassé (le film) à la télé, et même si le deuxième visionnage n'est pas aussi bon que le premier, ça se laisse bien regarder. L'histoire : un petit groupe de voleurs malins se fait trahir par l'un des leurs, qui leur pique tout le magot. Vengeance, vengeance... Bon, les acteurs ont pas vraiment l'occasion de nous démontrer leur talent (ah vrai dire, je trouve même Edward Norton pas terrible dedans), l'histoire est assez pauvre, les dialogues aussi, mais au moins, y'a pas trop de blabla inutile, y'a de l'humour, des rebondissements, et surtout trois mini voitures de choc capables de sa faufiler partout (dans la maison, dans le métro...). Ca reste classique, mais c'est divertissant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 5 Sep - 2:30

Comment se faire larguer en 10 leçons

Petit film bien sympa et très drôle. Très bien pour se détendre ou remonter le moral clin
L'histoire d'un homme et d'une femme qui font, chacun de leur côté pour leur boulot respectif un pari, elle de sortir avec un mec et de se faire larguer avant 10 jours en commettant des erreurs "de filles", lui de faire tomber une fille amoureuse de lui en 10 jours. Les "sales coups" de la nana sont parfois tordants, Kate Hudson est toujours aussi charmante et très drôle en journaliste qui veut écrire un article qui tue... Matthew McConaughey est pas mal mais pas forcément drôle (c'est le rôle qui veut ça) et c'est pas vraiment le genre d'acteur (ou de mec) qui me fait craquer...

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 7 Sep - 23:01

Clone Wars

Sympathique, surtout pour retrouver l'univers Star Wars toujours aussi fascinant.
Mais toutefois, l'histoire contrairement à mes attentes n'apporte absolument rien au reste de l'histoire, on en sait toujours pas plus sur les guerres cloniques.
Les images sont jolies et c'est très fluide, mais je n'accroche pas trop à la façon dont sont représentés en personnages.
Et le pire de tout, je l'ai vu en VF, et alors que ce ne sont meme pas Hayden et Ewan qui ont doublé leurs personnages en VO ils ont trouvé le moyen de leur mettre les meme doubleurs que dans les films, et c'est toujours autant une catastrophe pour la voix d'Anakin...
A voir pour les fan de Star Wars pur et dur, les autres s'en passeront très bien.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 12 Sep - 1:30

Chicago

Ma référence dans le genre Comédie Musicale! Je l'avais déjà vu au cinéma lorsque j'étais en seconde et j'avais littéralement adoré malgré les idées préconçues que je m'en faisais au premier abord. j'étais même réticente à aller la voir puisque l'on ne m'a pas donné le choix (allez voir un film en classe d'anglais, surtout un film dans ce goût là! Les comédies musicales, c'est dépassé! Lol) Et pourtant!!
Un univers des années 1930 très réussi, des héroïnes qui se fondent dans le décor et qui chantent magnifiquement bien! Fait rare pour des actrices telles que Renée Zellweger et Catherine Zeta-Jones, car elles n'avaient jamais chanté auparavant!
Opposées à la fois par la personnalité et par le physique, ces deux actrices se complètent très bien et, malgré leur rivalité et leurs divergences d'attitudes, révèlent une ressemblance tout à fait similaire quant à la dissimulation et la manipulation.
C'est bien simple, ce film est une perle du genre!
Richard Gere y excelle tout autant dans le registre du charme et de l'indifférence! Un antagonisme qui se révèle possible lorsque c'est lui qui le joue, je n'aurais pas imaginé un autre acteur pour ce rôle.

En bref, une sensualité et un sens du spectacle qui nous happent sans nous laisser le temps de réaliser... Embarquez vous, direction les années 1930! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 12 Sep - 1:40

Captain Sky and the World Of Tomorrow

Même ambiance que pour Chicago, on embarque pour les années 1930 mais cette fois ci à New York! Puis, on voyage au gré des aventures du Capitaine Sky incarné par un Jude Law, pour une fois sorti du rôle de jeune premier qu'il joue habituellement. Ici, son physique séduisant et son corps sculptural ne comptent pas (ou si peu!! MDR ), on est en face d'une icône, qui n'a jamais entendu parler du Captain Sky?
Pas de passé, sinon amoureux, et un futur assez flou, on se contente de vivre l'instant présent à ses côtés dans son célèbre Zinc aux particularités si pratiques. Gwymneth Paltrow s'en sort assez bien, elle aussi, dans le rôle de la petite amie traîtresse mais maladroite et attachante. Elle crée à elle seule tous les comiques de situation qui font qu'on passe un très bon moment!
Ce film est idéal pour oublier ses petits tracas. A regarder sans complexes! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 12 Sep - 11:29

Tiens c'est marrant malgré la présence de pas mal d'acteurs que j'aime beaucoup, j'avais pas du tout aimé Captain Sky. Je n'ai pas du tout accroché aux choix visuels.

American Psycho

Sev m'avait prévenue, et je la rejoins sur le fait que ce film est très spécial, et dans la façon dont il est filmé, et dans l'histoire en elle même.
Mais ça ne m'a pas empêchée d'énormement l'apprécier. La seule chose qui m'a un peu dérangée, c'est qu'on ne sait jamais vraiment quel genre la réalisatrice a voulu imprimer au film, et ça donne parfois une certaine confusion.
Sinon j'ai particulièrement aimé toute la partie du début, très satyrique, critique du mode de vie de cette classe dorée américaine, et de ses travers. J'étais morte de rire dans pas mal de scènes, d'autres m'ont vraiment fait sourire tellement elles sont le reflet parfait d'une société qui apporte bien trop de valeur à l'apparence et où tout le monde finit par tellement se ressembler que l'identité propre d'un individu passe au second plan jusqu'à etre oubliée. J'ai particulièrement adoré les scènes avec les cartes de visites et les réactions qu'elles provoquent chez le personnage principal qui résume en fait très bien tout le reste en une simple scene clé.
Pour le reste, je pense qu'il n'y a pas UNE explication mais que chacun peut se faire sa propre conclusion du film. Je pense que c'est un choix de la réalisatrice qu'on ai toujours quelques pièces pour réfuter l'une ou l'autre de theses qui peuvent etre avancées.
Personnellement, je pense que
Spoiler:
 
.
Niveau interprétation en effet Bale est impressionnant. J'adore particulièrement la scène du meurtre de Paul Allen. ça le change énormement dans cette scène de ce à quoi il nous a habitué jusqu'ici, et c'était une agréable surprise. Malgré tout pour moi cette performance reste légèrement en deça de celle qu'il livre dans The Machinist. Mais comme je le disais à Layne hier, je pense qu'il est encore loin d'avoir livré tout son potentiel!

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 17 Sep - 20:55

Coup de foudre à Rhode Island

Cet aprem après quelques courses j'avais envie de me changer les idées, et comme j'étais dans le coin de mon ciné et qu'il n'était pas tard j'ai décidé d'aller me faire un film. J'ai choisi celui-ci parce que ça avait l'air d'etre l'une de ces comédies romantiques drole qui remontent le moral. Eh bien mauvais choix dans ce sens là! Le film m'a plus déprimée qu'autre chose!
Certe il y a quelques passages marrants, mais malgré la présence de Steve Carell dans le role principal, c'est un film très sérieux sur la vie de veuf, la difficulté d'un père pour élever seul ses enfants, et surtout la difficulté de retrouver et de réapprendre a avoir une femme dans sa vie, avec tout ce qui implique jugement de la part de sa famille et de ses amis etc.
Le scénario est un peu lent, et la mise en scene très plate mais le film se laisse regarder agréablement.
Le film vaut surtout pour la prestation du couple d'acteur vedette Binoche/Carell. Carell qui ml'avait déjà totalement scotchée dans Little Miss Sunshine prouve une fois de plus qu'il sait faire autre chose que le pitre et que dans le domaine de l'émotion et du naturel il est très très bon.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Jeu 18 Sep - 13:07

Broken Arrow

Film plus très très récent de John Woo, avec John Travolta et Christian Slater. Une histoire pas très originale, deux pilotes de l'US air force, l'un d'eux est en fait un méchant qui vole des têtes nucléaires... Le scénario n'offre pas de surprises majeures, c'est un film d'action, où finalement on ne s'ennuie pas vraiment du début à la fin, et qui se termine classiquement par une confrontation gentil vs méchant. Y'a aussi une fille, une park ranger, qui pour une fois sert à quelque chose puisqu'elle est débrouillarde et qu'elle a du cran, ça change. Bon, certaines scènes manquent un minimum de crédibilité, mais au final le film est tel que dans mes souvenirs (ouais, c'était un de mes films préférés étant jeune !), divertissant, et fidèle à ce que ce réalisateur est habitué à faire. Et moi, j'aime bien Christian Slater ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nériän
Webmaster
Webmaster
avatar

Masculin Nombre de messages : 1117
Age : 31
Localisation : Mais c'est qu'on peut en écrire des choses ici ! alors c'est l'histoire d'une tomate et d'un nénuphard et ...
Livre : Odalisque - Fiona McIntosh
L'Exil : Fini

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Lun 29 Sep - 12:37

La Cité des Anges



Résumé :
Seth est un ange des temps modernes: une créature céleste qui aspire à se rendre utile sur terre. Pour ce faire, il prend de temps en temps une apparence humaine, mais la mission exige le plus souvent qu'il reste invisible. Les êtres les plus sensibles soupçonnent de temps en temps sa présence lorsque, pris par une angoisse, ils ont la sensation qu'une main invisible à l'oeil nu vient se poser sur eux, dissiper leurs ennuis.


Très belle histoire d'amour impossible entre un ange et une femme. Seth alias Nicolas Cage est impressionnant dans ce rôle, et son apparence et celle des autres anges a quelque chose d'original, qui rappelle le costume d'Equilibrium, on est loin des hommes en tutu avec des ailes dans le dos, et cela ne gâche rien. A voir, mais pas en cas de déprime sentimentale, j'ai quand même versé ma petite larme à la fin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caercam.blogsite.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques de films A, B, C, D, E
Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiona McIntosh France :: Festival de Pearlis :: Films-
Sauter vers: