Fiona McIntosh France

Franchissez l'orée du mystérieux Thicket et pénétrez sur les terres sauvages du premier forum Français consacré à l'auteur Fiona McIntosh
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critiques de films A, B, C, D, E

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mar 9 Juin - 22:51

Anges & Démons

Histoire : Une antique confrérie secrète parmi les plus puissantes de l'Histoire, les "Illuminati", qui s'était juré autrefois d'anéantir l'Eglise catholique, est de retour. Cette fois, elle est sur le point de parvenir à son but : Robert Langdon, expert en religions d'Harvard, en a la certitude.
Langdon a peu de temps pour comprendre ce qui se trame contre le Vatican et déjouer ces nouveaux crimes. Une course contre la montre et contre les tueurs qui démarre tel un jeu de piste : des églises romaines aux cryptes enfouies, des catacombes les plus profondes aux majestueuses cathédrales...
Pour l'aider à comprendre toutes ces énigmes, Langdon va rencontrer Vittoria Vetra, une scientifique aussi belle que mystérieuse.
Cette fois, il sait à qui il se confronte. Cette enquête diabolique est un piège, chaque secret est une clé, chaque révélation un danger...

Mon avis : Epoustouflant!!!!! Un pur bijou à la fois semblable et très différent du Da Vinci Code... Tom Hanks y est très convaincant, on sent qu'il a beaucoup travaillé le rôle de Langdon et qu'il y est bien plus à l'aise...
Quant à Stellan Skarsgard, je ne la connaissais pas le moins du monde avant ce film mais elle dégage un charisme authentique sans parler d'Ewan McGregor qui nous emporte dans les complots permanents du Vatican et dans toutes ces sortes de croyances qu'il véhicule... Je crois même avoir mieux compris ce qui conduit l'humanité à vouloir croire à un au-delà sans pour autant en partager les convictions. Evidemment, ce n'est qu'une fiction mais le message global que l'on cherche à nous faire passer malgré tout, c'est que même l'Eglise est faillible! Et cela nous ramène à une dimension beaucoup plus humaine que je trouve, personnellement, beaucoup plus rassurante que l'existence d'un éventuel Dieu... Bref, un film que j'ai adoré! J'attends le Blu-Ray, c'est dire! clin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 12 Juin - 3:50

Casanova

L'histoire : Il est le plus grand séducteur du monde. Aucune femme n'a pu résister au charme de cet homme flamboyant, maître des apparences et bel esprit... Jusqu'à aujourd'hui. Pour la première fois de sa vie, le légendaire Casanova se heurte à un obstacle.
La jeune beauté vénitienne Francesca le repousse. Grâce à ses déguisements et à ses ruses, Casanova parvient à se rapprocher de la jeune femme. Mais dans ce jeu bien plus dangereux que les autres, il risque non seulement sa vie et sa réputation, mais aussi sa seule chance de connaître la vraie passion...

Mon avis : Rafraîchissant!!!!
J'ai passé un merveilleux moment en compagnie du célèbre Casanova, ce séducteur patenté (un Heath Ledger en très grande forme! *soupir*). Un très beau film avec un casting magistral : Sienna Miller et Jérémy Irons donnent parfaitement la réplique!
Je n'ai pas compté mes éclats de rire devant ce petit bout de comédie romantique bordé de drame...
Bref, encore une fois : Heath, tu nous manques!!!! snif snif snif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 14 Juin - 13:39

Angels & Demons

L'histoire est bien résumée par Gwen, 2 posts plus haut cool , je vais donc passer directement à la critique.
N'ayant pas lu le roman de Dan Brown, je ne peux pas comparer mais j'ai lu DaVinci Code (mais pas vu le film qui apparemment est pas bien). Tom Hanks est très convaincant en Robert Langdon et parfaitement dans la peau du personnage, surtout quand il s'agit d'évoquer les archives du Vatican qui lui sont chères (dans le DVC livre, il y fait souvent référence) Il est très à l'aise dans ce rôle (qui lui va bien, en plus) Autre très à l'aise dans son rôle (et trèèèèès sexy) c'est Ewan McGregor en Camerlingue : on a presque envie de rentrer au couvent sous ses regards dévots, son discours, sa démarche... tout! (c'est horrible parcequ'il est trop sex en soutane, sans soutane, plein de sang, chemises ouverte le visage tuméfié lov etc. ) L'actrice qui joue Vittoria est très bien aussi, joli regard expressif, bonnes répliques, personnage interessant, etc (et en plus elle est super belle)
L'intrigue est bien menée (du Dan Brown, quoi) et bien exploitée. Le seul reproche que je pourrais faire à Ron Howard, c'est de ne pas avoir assez montré Rome, on voit la ville en décor (et ça donne envie d'y aller) mais cela manque de plans aussi des paysages que de l'architecture ou des statues pour conforter l'ambiance historique du bouquin (et comme il en manque, on a encore plus envie d'aller à Rome pour bien voir!)
(je pourrais aussi dire qu'on voit Tom Hanks dans une piscine et que j'aurais préféré voir Ewan tout nu mais... ça je peux le voir dans d'autres films si je veux lol!)

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 17 Juin - 5:20

Confessions d'une accro du shopping

Vive et charmante, Becky Bloomwood est une accro du shopping. Passionnée de mode, elle est incapable de résister au plaisir d'acheter tout ce qui est branché, tendance, trendy...
Obligée de trouver un job pour financer ses achats impulsifs, elle obtient un poste - ô ironie ! - dans un magazine financier. La voilà expliquant aux lecteurs comment gérer leur argent au quotidien, alors qu'elle passe son temps à dépenser le sien dans les boutiques !
Becky se retrouve vite dans une situation délicate qu'elle cherche à cacher à son patron, un homme très attirant...

Avec Isla Fisher et Hugh Dancy.
Je dois dire que cette comédie m'a fait passer un très bon moment... si on met de côté, évidemment, les deux ou trois moments gnangnan de la romance entre Becks et son patron. Quoique...
On sourit, on rit et c'est tout ce qu'on demande.
A mettre dans la même lignée que Le Diable s'habille en Prada ou que Bridget Jones, cette petite comédie instaure un humour décalé sur toutes les petites choses que l'on peut acheter et accumuler sans que cela soit nécessaire... Et croyez moi, je sais ce que je dis!
Qui n'a jamais eu envie de dépenser alors que son porte feuille est troué et crie famine?
Je plaide coupable, cette comédie fait rire... Mais fait aussi réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Lun 22 Juin - 21:18

Coraline

Je ne pourrais pas dire grand chose sur ce film étant donné que je l'ai trouvé tellement ennuyeux, que je me suis endormie, loupant tout le milieu du film.
Bref, j'attendais un film de la trempe de Mr Jack, et j'ai été plus que déçue. Certes visuellement c'est magnifique, surtout grâce au procédé 3D relief dont bénéficiait ma salle, mais alors la réalisation et la musique sont soporifiques au possible, et il ne se passe rien, ou alors quand il y a enfin de l'action, c'est tellement poussif que ça n'a pas suffit à conserver mon intérêt. Dommage.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 28 Juin - 17:59

Antichrist

Le festival de Cannes ayant attisé ma curiosité sur ce film "ovni", j'ai profité de la fête du cinéma pour aller me faire ma propre opinion.... que je vais avoir du mal à décrire ici tant je ne sais pas quoi penser du film !
Pour ceux qui connaissaient pas l'histoire, c'est celle d'un couple dont le petit garçon se tue (accidentellement ?), et qui part faire son deuil dans un chalet un peu glauque nommé Eden au fond des bois.

Bref, je confirme, c'est très très très bizarre, très glauque et franchement très hard par moment (à interdire aux mineurs je pense). Y'a quand même des passages très beaux (le prologue par exemple, malgré son caractère parfois choquant, m'a impressioné), il y a une belle symbolique par rapport à la nature, et les acteurs sont exceptionnels. Mais après ça vire un peu au n'importe quoi, le réalisateur a écrit le scénario alors qu'il sortait de dépression apparemment, et on a bien du mal à la suivre parfois. Et puis clairement, la nana elle est barge, faut voir ce qu'elle fait par moments ! Donc difficile de dire si c'était bien ou pas bien, et difficile aussi de le conseiller tant ça peut déplaire, mais faut au moins reconnaitre que ça ressemble pas à tout les autres films !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Lun 6 Juil - 0:30

L'Âge de Glace 3 - Le temps des dinosaures (Ice Age: Dawn of the Dinosaurs)

Je précise, vu en VO (mon premier! Les 2 autres ont été vus en VF) et non 3D (ça s'appelle version 2D, ce qu'ils disent!)
On retrouve Diego, Sid et Manny avec Ellie et les opossums Crash et Eddie, entrecroisés par Scratt derrière son gland.
Cette fois, pas de changement d'ère mais la découverte de l'existence d'un monde de dinosaures (qui étaient sensés être éteints) sous la glace. Sid, qui se sent seul, trouve 3 oeufs et décide de les élevés tout seul, c'est ainsi qu'il devient mère célibataire de 3 bébés dinosaures! Bien entendu, la maman vient les chercher et prend le paresseux en même temps. Ses amis partent à sa recherche et rencontre Buck, une belette mercenaire et rebelle (avec un oeil bandé et un couteau qui n'est autre qu'une dent de dinosaure!)
Au niveau visuel c'est très beau, j'essayai d'imaginer ce que pouvait ressortir le 3D, mais les poils et les decors sont super bien faits.
Je l'ai trouvé très drôle avec sa petite part d'emotion (comme dans les autres films), j'ai beaucoup apprécié. Ici, les scènes sont très centrées sur Sid et les bébés dinos, Scrat et Scrattina, et Buck.
J'ai adoré Buck avec son petit accent anglais et son côté un peu taré (il est complètement barge! lol, et à fond dans son truc)
Mention spéciale au nouveau couple Scrat et Scrattina, derrière le célèbre gland! La course de Scrat dans l'Âge de Glace 1 et 2 était déjà à mourir de rire, mais alors là c'est tordant! (pas plus ni moins, mais... nouveau) La scène du tango est géniale (pas autant que celle de la rencontre, quand même)
Je n'en dit pas plus pour ne pas gâcher les surprises! A part : allez le voir!

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 15 Juil - 14:37

L'Âge de Glace 3

Comme toujours avec cette franchise, on passe un très bon moment, on rigole toujours autant, et on retrouve avec plaisir les personnages des épisodes précédents.
Malheureusement, la surprise du premier passée, et les délires comiques du seconds non dépassés par celui-ci rendent cet opus quelque peu en deçà des autres, amenant une légère déception.

Les seules vraies nouveautés amènent pourtant leur lot de comique savoureux : Scratina qui fait tourner la tête de Scrat nous offre des scènes mémorables, et Buck avec son humour assez spécial et ses phrases qui tue littéralement sont vraiment excellents.

A voir pour passer un bon moment, mais sans en attendre plus.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Lun 27 Juil - 21:51

Brokeback Mountain

Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas vu ce film lors de sa sorte au cinema!!! Tout ce dont je me souviens, c'est que je voulais absolument le voir... mais que je n'ai pas pu...
On n'est pas là pour raconter ma vie, mais pour parler d'une des plus belles histoires d'amour du cinema!
Ang Lee est connu pour fiilmer l'amour avec délicatesse et poésie, tout le film regorge de ce type de beauté! Belle photographie, belle histoire, beaux personnages... Bref, très belle réalisation. Les acteurs sont très justes et très bons, notamment les seconds rôles : Ann Hathaway et Michelle Williams sont parfaites en épouses "secondaires", la première "vieillit" bien (dans les attitudes, pas que physiquement...) et la deuxième est très émouvante. Les 2 principaux sont sublimes : Jake Gyllenhaal est très beau et fait bien les expressions appropriées, Heath Ledger est, lui, magnifique, vraiment touchant, très émotionnel, chaque mouvement, chaque mimique le fusionne à son personnage, il m'a réellement touchée, et puis il avait cette présence à l'ecran... qui le fait passer par extraordinaire à côté de la grande beauté de Jake. Il avait vraiment une sensibilité que peu on remarqué avant son décès...

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 12 Aoû - 12:56

The Bloom Brothers (Une Arnaque Presque Parfaite)

L'histoire de 2 frères habitués à escroquer depuis leur plus tendre enfance, avec des mises toutes plus spectaculaires les une que les autres. Jusqu'au jour où ils décident de s'attaquer à une charmante héritière excentrique et solitaire...

Le film est très sympa, un scénario original, des personnages intéressants et drôles, des situations assez impressionnantes et une présentation charmante (presque à la Pushing Daisies ^^)
Ce film vaut vraiment le coup pour Adrien Brody lov : non seulement il a la classe, il est beau, charmant, mais son jeu est fabuleux, tout en délicatesse! magique, comme l'ont dit certains critiques ciné, il arrive à nous transporter dans son monde en plein milieu de ses émotions (pleure avec lui, on rit avec lui, etc.)
Un très beau moment

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Jeu 27 Aoû - 15:59

Brothers Bloom

Un film très sympathique, au scénario vraiment original, recherché, et présentant quelques surprises bien que certains retournements de situation soient très prévisibles.
C'est très bien filmé, notamment la présentation qui rappelle les ambiances Burtonniennes ou encore la série Pushing Daisies.
Les musiques sont savoureuses, et permettent une bonne immersion et de garder une bonne humeur permanente durant tout le film.
Mais le film ne serait rien sans une palette d'acteurs tous plus excellents les uns que les autres. Rachel Weiz est étonnante dans un rôle qui la change vraiment de ses rôles habituels et elle apporte beaucoup de profondeur et de naturel à son personnage de riche héritière déconnectée de la vie réelle. Mais la perle du film est sans conteste Adrien Brody, dont le personnage à multiples facettes ne cesse d'évoluer durant tout le film, ce qui laisse à l'acteur surdoué de quoi faire étalage de tout son immense talent notamment sur le chapitre des émotions. Ses expressions sont si communicatives qu'on rit avec lui, qu'on sourit avec lui, mais qu'on sent aussi notre coeur se serrer lorsque son personnage est triste. J'aurais bien traversé l'écran pour aller le consoler!!!

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 2 Sep - 12:13

Destination Finale 4

Un opus sans surprise, moins ironique que les précédents dans les manières choisies par la mort de venir à bout de ses rescapés, et d'ailleurs avec une entité mort beaucoup moins présente, voulant donner un ton plus réaliste au tout, et ne parvenant justement qu'à rendre les scènes de meurtre presque risibles parfois.
Malgré tout, on passe un bon moment, d'autant plus grâce au nouveau procédé 3D qui redonne un nouvel intérêt aux films de ce genre. C'est bien filmé, pas trop mal joué, et on rit toujours autant devant l'humour noir instillé dans chacune des morts.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 2 Sep - 12:17

La Copine de mon meilleur ami

Un film loin des comédies romantiques ordinaires, même si la fin est bien entendu comme toujours hyper convenue. Le héros politiquement incorrect rend le tout très savoureux, avec des situations assez cocasses.
Pas vraiment de surprises au delà de ça, on passe un bon moment, mais ça reste un film qui sera vite oublié une fois les portes de la salle passées.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mar 8 Sep - 22:01

L'Abominable Vérité

Une comédie romantique classique qui récite à la lettre tous les clichés du genre, avec les "retournements" de situation prévisibles à des kilomètres à la ronde.
Mais comme toujours avec ce genre de film, léger, on passe toutefois un très bon moment, surtout avec le charme époustouflant de Gerard Butler qui se révèle décidément excellent dans tous les genres et tous styles de rôles.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mar 8 Sep - 23:07

L'Abominable Vérité (The Ugly Truth)

Une petite comédie romantique bien sympathique et drôle où l'on se délecte du charme des 2 protagonistes, surtout du très sex lov et très polyvalent Gerard Butler, bien que Katherine Heighl soit très charmante.
Comme l'a dit Ophi, l'histoire est très prévisible mais on passe un bon moment (et on fantasme sur Gerard Butler... hum...)
Le genre de film léger qui fait du bien au moral

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Ven 18 Sep - 18:22

Le Coach

Un petit film français sympa, dans la lignée des autres comédies du genre, avec des passages drôles, et des situations cocasses, mais qui est vite oublié une fois sorti de la salle.
Le duo Berry/Rouvre fonctionne bien, et le second parvient même à être touchant dans son rôle de grand enfant un peu naïf là où il est bien souvent plutôt irritant.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Sam 26 Sep - 22:12

Dirty Dancing 2

Moins réussi que le premier volet, on passe malgré tout un joli moment en compagnie de la jeunesse révoltée de Cuba et de ses danses affriolantes et sensuelles à faire rougir les plus coincés d'entre nous! Embarassed
Mdr, pas que je sois coincée mais j'ai eu un peu chaud, je dois l'avouer... Diego Luna y est très séduisant et n'importe quelle femme normalement constituée rêverait qu'un homme tel que lui la prenne dans ses bras pour l'initier aux danses exotiques cubaines! bave
A noter l'apparition du regretté Patrick Swayze en professeur de danse, guide de la destinée de l'héroïne...

L'interprète du ténébreux Johnny nous manquera! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Sam 26 Sep - 22:26

Destination Finale 1 & 2

Résumés : Pour le petit groupe d'étudiants, le voyage à Paris s'annonçait bien. Mais peu avant le décollage de leur avion, Alex a soudain une vision fulgurante : l'appareil va exploser en vol. Parce qu'il va tenter d'alerter les passagers, il sera expulsé de l'avion avec cinq de ses camarades et son professeur. Lorsque, quelques minutes plus tard, l'appareil explose, ils seront les seuls survivants... Pour Alex, ce don de voyance qui lui a sauvé la vie est aussi une malédiction. Comment expliquer ses visions ? D'ou lui vient ce fascinant pouvoir ?

Tandis qu'elle s'apprête à partir en week-end avec des amis, Kimberly Corman a la soudaine vision d'un effroyable accident de la route. Elle y voit la mort de plusieurs personnes, dont la sienne. Tout semble si vrai que la jeune fille décide de bloquer l'accès à l'autoroute.
Elle et ceux qu'elle a stoppés assistent, impuissants, à la spectaculaire catastrophe qui se déroule sous leurs yeux. Ils ont tous échappés de justesse à la mort.
Kimberly sait pourtant qu'elle n'évitera pas si facilement son destin. Elle décide d'aller demander l'aide de la seule personne qui a connu la même situation, Clear Rivers, l'unique survivante du vol 180. Avec le groupe de rescapés, les deux jeunes filles se lancent dans une course contre la montre.

Mon avis : Halala! Qui n'a pas rigolé devant ces parodies de films d'angoisse? La mort est inévitable, personne ne peut contrôler le destin, il joue avec le genre humain comme enfants, nous jouons aux barbies et aux playmobiles...
Dans le genre subliminal, il n'y a pas mieux!
Et pourtant, on adore ce genre d'ambiance, essayer de deviner comment la mort cueillera le dernier des héros. Des flots d'hémoglobine, du suspense et de l'humour : voilà ce qui fait la réussite du genre!

A noter que je n'ai pas encore vu le quatrième opus et qu'il faut que je revoie le troisième avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Sam 26 Sep - 22:42

L'Abominable Vérité

lov lov lov lov lov GERARD BUTLER lov lov lov lov lov

Une jolie comédie romantique qui ne paye pas de mine! Certes, la fin est complètement et irrémédiablement prévisible mais le charme des deux héros opère et c'est tout ce qui compte!
Katherine Heigl est pétillante dans son rôle de productrice coincée et sur-organisée au point de vouloir contrôler chaque point de sa vie sans spontanéité! Quant à Gérard Butler (haaaaaa ses yeux!!! bave), il incarne le macho blessé dans son orgueil et incapable d'amour, si désabusé des relations entre les hommes et les femmes qu'on a envie de lui faire croire en l'Amour en lieu et place de Katherine... Même si on y croit pas soi même!
Complètement paradoxal je dois dire!

Mais une fois de plus, Gérard Butler nous montre l'étendue de son savoir et de son jeu à travers la palette d'expressions dont il use pour nous charmer, nous les femmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Sam 26 Sep - 23:38

Le Coach

Un film français agréable à regarder, on sourit plus que l'on ne rit mais les situations cocasses et les personnages parfaitement incarnés par les 2 acteurs principaux nous font passer un bon moment. A voir une fois, pour passer le temps.

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Sam 26 Sep - 23:48

District 9

Tourné la plupart du temps comme un documentaire, on suit l'évolution d'un homme promu pour déloger les extra-terrestres installés dans le District 9 près de Johannesbourg, tout en suivant les expériences secrets du Gouvernement, les trafics des Nigériens, ainsi qu'une partie de la vie des "crevettes"
Une belle surprise! On suit cette "guerre" comme si tout était réel et les extra-terrestres sont vraiment attachants, avec leurs petites tentacules qui gigotent et leurs yeux si expressifs (le petit est trop mignon! j'ai craqué lol)
Le tout est bien filmé, le réalisateur a pris soin de filmer quelques magnifiques éclairages crépusculaires comme il n'en existe qu'en Afrique du Sud. Les émotions des personnages est bien exprimée, surtout des aliens par rapport à leur regard et à leurs expressions faciales. La dernière image est trop mimi (et émouvante)
Encore une histoire qui nous fait réfléchir sur la différence mais aussi sur les forces de l'armée qui réagissent sans réfléchir trop souvent...

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Dim 27 Sep - 3:47

La Chute

Au programme sur France 2 l'autre soir après Apocalypse, je n'ai pas pu m'empêcher de regarder...

Résumé : Berlin, avril 1945. Le IIIe Reich agonise. Les combats font rage dans les rues de la capitale. Hitler, accompagné de ses généraux et de ses plus proches partisans, s'est réfugié dans son bunker, situé dans les jardins de la Chancellerie.
A ses côtés, Traudl Junge, la secrétaire particulière du Führer, refuse de l'abandonner. Tandis qu'à l'extérieur la situation se dégrade, Hitler vit ses dernières heures et la chute du régime.

Mon avis : Shocked Shocked Shocked Du grand cinéma!!!! Bruno Ganz est absolument époustouflant dans le rôle d'un Hitler complètement paranoïaque et délirant!
J'ai été vraiment choquée, sachant qu'il s'agit d'un film à grandes bases historiques (réalisé sur les témoignages des survivants du bunker, Traudl Junge en tête), de voir que le peuple allemand n'a pas su voir pour qui ils avaient voté, ni même pour quelle idéologie...
La secrétaire du Führer elle même n'avait soit disant aucune idée de toute l'horreur de l'holocauste et du génocide mis en place alors que tout se passait sous son nez! L'idéalisation qui était faite de Hitler annihilait tout! Et ça fait peur compte tenu de son comportement à la fin de sa vie... Un dictateur complètement fou, aveuglé par la haine et l'idée qu'il avait été trahi par sa propre armée et par ses officiers (exécutés les uns après les autres).
On assiste également à son mariage avec Eva Brown, à leur suicide au cyanure pour elle, une balle dans la tête pour lui, sans compter au dévouement de Goëring et de sa femme qui sont allés jusqu'à tuer leurs six enfants avant de se suicider eux mêmes... Une aberration mais qui instille le souvenir, une époque, des événements qu'il ne faut surtout pas répéter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 30 Sep - 16:17

58 minutes pour vivre - Die Hard 2

Résumé : L'inspecteur de police McClane attend que l'avion de son épouse atterrisse dans un aéroport international proche de Washington. D'étranges allers et venues attirent son attention. Il suit des hommes qui communiquent discrètement entre eux jusqu'au sous-sol de l'aéroport. Là, des inconnus tirent sur lui et des mercenaires prennent le contrôle de l'aeroport, coupant toute communication avec l'extérieur. Les passagers des avions prêts a l'atterrissage, dont la femme de McClane, n'ont plus que cinquante-huit minutes pour vivre !

Mon avis : Ce deuxième film de la trilogie s'annonçait bien, vu la qualité du premier volet. Et il ne faillit pas à la règle. Même si ces films datent de 1988 et 1990, tous les ingrédients d'un grand film d'action sont présent! De l'action, des surprises, et toujours cette ambiance jubilatoire qui fait qu'on aime ce personnage qu'est McClane.
Bruce Willis est parfait comme d'habitude, vraiment une saga digne de ce nom, car grandiose, et tellement culte, de par ses répliques absolument surprenantes et drôles sans en avoir l'air, humour renforcé par un Bruce Willis au top de sa forme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Mer 30 Sep - 16:48

L'Age de Glace 3

"Mais qu'est-ce que les gars de Blue Sky ont mangé pour faire ce film ?"
C'est bien la question que je me suis posé en voyant cette bombe explosant tous mes zygomatiques.
En effet, l'histoire est peut-être aussi simpliste que les précédentes, mais diablement entraînante.
On retrouve la bande du second opus, toujours aussi malchanceuse avec la présence rocambolesque de Syd. Par ailleurs, c'est celui-ci qui déclenche les évènements qui conduiront nos amis dans le monde souterrain des dinosaures.
Notons l'arrivée remarquée de deux personnages: Scrattina et Buck. L'une est l'opposé de Scrat, notre rongeur préféré, l'Angelina Jolie des courts sur pattes (mes scènes préférées resteront sans conteste la rencontre et le tango endiablé, sans parler de l'emménagement ; gravées dans ma mémoire! MDR) et Buck est l'équivalent des jumaux opossums, la folie et le courage en plus. Ce dernier contribue également beaucoup à mon affection pour le film, un véritable coup de maitre! Certaines scènes en sa compagnie sont aussi de véritables joyaux. On retiendra surtout la "Grotte de la Mort"! Lol!
La musique n'est pas nécessairement inoubliable mais toujours aussi sympathique et le point fort de ce film reste évidemment l'animation.
Bref, un bijou familial, convivial et marrant au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   Sam 10 Oct - 1:31

500 Jours Ensemble (500 Days of Summer)

L'histoire touchante de Tom qui croit en l'amour et au Destin et pense avoir trouvé son âme soeur avec Summer, jeune femme qui se distingue des autres et qui ne croit pas en l'amour...
Un narrateur externe nous raconte, de temps en temps les états d'âmes des personnages, les faits de leur histoire ou de leurs passés, un peu comme dans Pushing Daisies (mais en moins kitch) 500 jours, de la rencontre à la pris de conscience, où les 2 personnages s'aiment, s'attirent, se déchirent... et surtout Tom, jeune homme sensible et fou d'amour, qui donnerait tout pour sa Summer et ferait tout pour ne serait-ce que passer une minute à ses côtés.

Une comédie romantique qui se détache des autres, loin d'être mièvre, loin d'être prévisible. Les acteurs leur procure ce charme si particulier,Zooey Deschasnel est ravissante, fraiche, toute en émotions dans ses attitudes et ses regards, Joseph Gordon-Levitt avec cette sensibilité qui émane de tout son être et ses yeux si expressifs est tellement touchant qu'on a l'impression que c'est à nous qu'il raconte son histoire.
Un film sur l'amour, ma vie, le destin, le hasard... en sortant, on ne peut plus voir sa vie de la même façon...

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiques de films A, B, C, D, E   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques de films A, B, C, D, E
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiona McIntosh France :: Festival de Pearlis :: Films-
Sauter vers: