Fiona McIntosh France

Franchissez l'orée du mystérieux Thicket et pénétrez sur les terres sauvages du premier forum Français consacré à l'auteur Fiona McIntosh
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lima

avatar

Nombre de messages : 260
Age : 39

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Dim 22 Fév - 15:23

The Wrestler

Excellent film qui rappelle à quel point Mickey Rourke est un fantastique acteur et pourquoi je l'avais adoré dans "Angel Heart" ou "L'année du Dragon".
Je ne suis pas fan de catch comme Layne mais j'ai completement été touché par le destin de cette homme au corp abimé, qui n'existe réellement que lorsqu'il monte sur le ring.
Je n'ai jamais vraiment apprecié l'homme et certaines de ses positions mais il nous montre qu'on peut rebondir meme apres avoir touché le fond et çà aussi , c'est une grande leçon de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Dim 22 Fév - 22:05

Voyage au centre de la Terre

Un film très sympa, non adaptant le livre de Jules Verne mais s'en inspirant seulement...
Très divertissant et joliment fait, des acteurs performants et Brendan Fraser, toujours égal à lui même.
Bref, même si les événements sont tous assez prévisibles, on suit l'histoire avec un certain plaisir.
Bémol avec les lunettes 3D : c'est génial au début malgré le fait que j'aie vu le quart du film en vert et rouge et très surprenant au départ (le cafard et ses antennes qui sortent de l'écran... Berk!) mais il s'avère qu'à long terme, ça nique trop les yeux!!

A conseiller pour les petites soirées gentillettes en famille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Lun 23 Fév - 12:12

Vendredi 13

Un énième film d'horreur sans scénario qui se contente de reprendre les clichés du genre : groupe de jeunes écervelés seuls dans un coin pommé, tueur handicapé mental qui ne comprend pas trop ce qu'il fait, groupe où forcement on trouve un asiatique et un noir (mais pour une fois ce ne sont pas les premiers à mourir lol).
C'est très mal joué, hyper prévisible, et les facilités scénaristiques finissent par être vite agaçantes.
Le tout est quelque peu sauvé par une réalisation pas trop mauvaise, pour une fois pas axée sur le sursautage.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Mar 24 Fév - 21:04

The Wrestler

Je plussoie Layne et Lima, c'est un film poignant, et très beau. Je ne connais pas bien Mickey Rourke mais c'est clair que sa performance est incroyable, et notamment l'ambivalence de son personnage, tour à tour complètement vulnérable ou presque violent lors de ses combats.

Félicitations aussi au réalisateur, qui est capable de dresser le portrait d'un homme qui en apparence peut sembler presque ridicule avec ses longs cheveux peroxydés et ses muscles dopés aux stéroides, mais pour lequel on ressent au final énormément d'attachement et d'empathie. J'irai presque jusqu'à dire de la pitié, lors de certaines scènes particulièrement émouvantes comme les "retrouvailles" avec sa fille, ou le passage où il sert quelques clients dans le supermarché. Il a quelque chose c'est certain, une fragilité qui donne envie d'aller vers lui, vers l'homme et pas vers la star déchue. Parce que comme le disait Lima, The Ram n'existe que sur le ring, en dehors de ça, les gens ne s'intéressent pas à lui, on dirait qu'il connait des tas de personnes mais qu'aucune ne le connait vraiment, et c'est très triste. Surtout quand on sait que l'acteur a lui même vécu une situation un peu semblable, mais qu'il y a eu quelqu'un (Aronofsky en l'occurence) qui a su lui redonner cette deuxième chance, et ça c'est génial.

C'est en tout cas un film à voir, pour le côté drame intimiste si on n'est pas un grand amateur de catch (j'avoue ne pas réellement comprendre l'intérêt d'un tel sport), pour l'émotion renvoyée par Mickey Rourke, pour le message, sublime, derrière ces images et derrière cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Mar 24 Fév - 21:15

Je suis contente que tu aies aimé The Wrestler, Sév Very Happy et Lima aussi!
Avant, je n'aimais pas du tout Mickey Rourke mais dans ce film j'ai vu toute l'emotion dont il était capable, on dirait vraiment qu'il parle de lui, sa vie (sa partie de catch) n'est autre que son jeu et il ne sait pas vivre en dehors, même s'il est charmant avec les autres et s'intéresse à eux, eux ne voient qu'un bonhomme abimé et plein de muscles ou un gars hyper connu.
Ce qui m'a touché aussi c'est que, en plus de vivre sa vie comme un match de catch, il reste enfermé dans le passé, garde des trucs des années 80 (musique, Nintendo...) et vit comme lors de la période de sa gloire.
Un acteur qui méritait l'Oscar... (dommage d'être confronté à l'excellent Sean Penn que j'aime! lol)

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Mar 24 Fév - 22:22

Oui je suis entièrement d'accord avec toi, quand je suis sortie de la salle, j'avais l'impression d'avoir non seulement découvert The Ram, mais aussi Mickey Rourke, ça se voit qu'il a mis beaucoup de lui-même là dedans, et qu'il n'a pas peur de montrer sa propre vulnérabilité. Je suis d'accord qu'il méritait bien un Oscar, on verra dans quelques jours si Sean Penn est encore plus éblouissant lol (mais je suis pas objective non plus, moi aussi je l'aimeeeeeee !!! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Lun 2 Mar - 23:33

Underworld 3 - Le Soulèvement des Lycans

On y retrouve toute l'ambiance des deux premiers opus d'Underworld mais cette fois ci sans Kate Beckinsale puisqu'il s'agissait de nous raconter les origines de la guerre entre vampires et lycans...
Et magistralement, alors que dans le premier, le coeur du spectateur se situe à l'évidence du côté des vampires, il se passe tout le contraire dans le troisième et on se demande même comment il a pu en être autrement!
Pourtant, en ce qui me concerne, mon coeur était aux anges et un sourire scotché à mes lèvres tout au long du film rien que parce que je retrouvais les deux créatures qui me font toujours autant d'effet : les vampires comme les lycans!
Et bien que l'histoire ait du mal à démarrer, une fois dedans, on ne peut qu'apprécier une fois de plus le classique Roméo et Juliette du fantastique!
Les effets spéciaux sont aussi très bien menés et la réalisation est superbe avec des gros plans des visages où l'on cerne les émotions alternativement avec des plans d'altitude afin de mesurer l'étendue des lieux. La forteresse est fascinante!
Et les acteurs qui ne sont pas tellement connus s'en sortent très bien!

Bref, j'ai aimé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nériän
Webmaster
Webmaster
avatar

Masculin Nombre de messages : 1117
Age : 31
Localisation : Mais c'est qu'on peut en écrire des choses ici ! alors c'est l'histoire d'une tomate et d'un nénuphard et ...
Livre : Odalisque - Fiona McIntosh
L'Exil : Fini

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Ven 27 Mar - 21:42

The Wrestler

Un superbe film.

Je ne suis vraiment pas fan de catch, même si j'aime beaucoup l'idée de ce sport : les sportifs sont des acteurs, tout est joué, avec des accessoires, un travail de scène, de préparation, il y a une véritable impression de fraternité parmi les catcheurs, dans les vestiaires on croirait avoir à faire à une troupe de théâtre ! un passage excellent est notamment la préparation du combat que l'on voit, ou le catcheur vient voir Randy qui se prépare. The Ram lui dit qu'il l'a déjà vu, qu'il est très doué, qu'il continue comme ça, et l'énorme bonhomme maquillé avec sa crête est tout ému, tout gentil, il parle tout calmement ... c'est impressionnant de voir à quel point ces masses de muscles sont humaines !

C'est d'ailleurs le meilleur élément du film je trouve : montrer que les catcheurs, qui sont souvent très décriés par le grand public, sont finalement très souvent des hommes bien plus doux, honnêtes, polis et attentionnés que le citoyen moyen ... et c'est probablement pour ça que Randy est si seul, et n'est vraiment chez lui que sur le ring, entouré d'autres catcheurs et de son public. La vie réelle est dure et violente, mais elle est réelle justement, alors qu'au catch, la violence est simulée et quand elle atteint son paroxysme comme lors du match hardcore (qui a lieu contre un vrai catcheur professionnel, le barbu est un pro, pas un acteur, comme d'ailleurs presque tous les catcheurs du film), elle est encadrée et surtout consentie. On comprend que Randy pète les plombs par la suite, dans un monde où les gens sont méchants et violents à dessin et sincèrement Neutral

Le film présente en fait deux personnages différents, le yin et le yan : Randy Robinson, homme solitaire, sentimental, attentif et attentionné, doux, gentil, le parfait opposé du tas de muscle brute qu'il est en apparence sur le ring ...


Bref, un très très beau film qui montre que les plus forts sont loin d'être ceux que l'on pourrait croire ... à voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caercam.blogsite.org
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Mar 14 Avr - 0:01

Wall-E

Haaaaaaaa gros coup de coeur pour ce chef d'oeuvre de Pixar! red heart red heart red heart

J'ai littéralement adoré ce film d'animation, on s'attache immdiatement au petit robot et à ses bruits singuliers. Eve est géniale elle aussi!
Et j'adore la façon qu'ils ont de se chercher mutuellement tout au long du film, on alterne rires et émotions devant les diverses aventures de Wall-E, petit compacteur d'ordures qui ne demande rien à personne mais qui s'ennuie littéralement. Arrive l'Amour dans le circuit imprimé (plutôt qu'en la personne, ce ne serait pas très approprié... ^^) d'Eve, jeune robote à la recherche d'un signe que la vie est revenue sur Terre.

A noter qu'il est tout à fait possible que cela se passe comme ça plus tard. Les hommes deviendront énormes, de vraies larves vivantes à force de se reposer sur les machines...

Une bonne grosse claque que ce film génial! On passe un pur moment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Mar 19 Mai - 15:54

V for Vendetta

L'histoire : Dans un futur proche, la Grande Bretagne est régentée par un Haut Chancelier qui dirige la population, en promettant paix et sécurité. Mais comme dans toutes dictatures, il y a des choses que le gouvernement veut cacher et petit à petit, les citoyens sont devenus de dociles moutons, très surveillés.
Un révolutionnaire masqué lance un défi au gouvernement et à la population, en tuant un à un les hauts placés et en leur lançant des messages. Evey, dans tout ça, est tombée par hazard sur V, alors qu'il la sauvait de ses agresseurs (des membres de la police secrète). V deviendra petit à petit son mentor...

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!! J'ai adooooré!!!!
Cette voix suave qui caractérise Hugo Weaving, ce masque effrayant qui cache à la fois un désir de vengeance, de renouveau et de poésie... Et ces monologues qui empruntent tant à la littérature des XVIIIème et XIXème siècles, quoi de mieux pour me faire soupirer!
Natalie Portman est elle aussi stupéfiante! Toute en égarement et en sensibilité, j'ai été admirative de voir qu'elle a accepté de se raser la tête pour son rôle.

J'ai littéralement adoré la façon dont a été adapté ce comic d'Alan Moore, c'est tout simplement fascinant! Comme quoi, la dictature peut passer à travers n'importe quel message politique mais c'est sans compter sur le sentiment de révolte de quelques uns qui peuvent alors insuffler un peu de leur volonté à d'autres.
Du vécu dans l'Histoire, du revécu par l'imaginaire et un message universel à travers le romantisme et la beauté de la poésie des lumières...

Citation : «Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition.
Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux, alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V.»

lov3 lov3 lov3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Mar 30 Juin - 23:49

Very Bad Trip

Des copains organisent l'enterrement de vie de garçon d'un de leur pote à Vegas. Mais le lendemain matin, le futur marié à disparu, la chambre d'hotel ressemble à rien, et plus personne ne se souvient de la soirée...

Mon coup de coeur fête du cinéma ! Une vraie comédie américaine comme j'en avais pas vu depuis longtemps, je me suis marrée quasiment du début à la fin. Après, faut apprécier le style, ça vire souvent à l'humour lourd ou vulgaire, et surtout au grand n'importe quoi, mais ça fait tellement du bien. Et puis même le scénario tient la route, monté sous la forme d'une pseudo enquête où les mecs tentent de retrouver leur pote disparu en reconstituant le déroulement (mouvementé) de leur soirée. Quant au générique de fin, culte !!! (j'en ai encore mal aux joues d'avoir trop rigolé). Pour se détendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Jeu 9 Juil - 22:18

Very Bad Trip

Juste ENORME!!! ça faisait un moment que j'avais pas rigolé comme ça au ciné, et ça fait du bien. On ne s'ennuie pas une seconde dans cette comédie bien à l'américaine! L'histoire est en plus assez originale pour nous balader du début à la fin, et pire encore, au fur et à mesure qu'on voit les amis découvrir les évènements de la nuit, on commence à deviner l'énormité de la chose, et on se prend à sourire avant même que les évènements ne se produisent, osant à peine y croire, et finalement des fois d'ailleurs c'est même encore plus énorme que ce qu'on attendait!
Les personnages sont savoureux, loin des clichés de ce genre de films. Leurs points de caractères sont tellement poussés à outrance qu'on est plié de rire à chaque dialogue, à chaque situation.
Mention spéciale à Zach Galifianakis qui est tout simplement ENORME (eh oui encore une fois lol), son personnage totalement culte!
Bon, le scénario est un peu prévisible, mais on leur pardonne parce que c'est vraiment un très bon moment à passer, avec un générique final qui lui n'est pas prêt de sortir des mémoires!

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Mar 14 Juil - 1:28

Very Bad Trip (The Hangover)

Comme Sév et Ophi, ça faisait longtemps que je n'avais pas autant rigolé devant un film! Les personnages sont enormes (surtout Alan!), les situations drôlissimes et originales, le totu donnant un road-movie qui deviendra sûrement culte (et l'image de Mike Tyson chantant du Phil Collins restera dans nos memoires!)
Un anti-déprime efficace Very Happy

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Sam 18 Juil - 0:31

Whatever Works

Woody Allen revient à ses névrosés juifs New-Yorkais d'âge moyen. Boris Yelnikoff, amer, cynique, intello et dépressif (il se réveille en pleine nuit, angoisse nocturne, parcequ'il va mourir... un jour!) décide de quitter sa femme pour vivre tout seul et somme il le souhaite. Un soir, en rentrant, une jeune fille sur le pas de sa porte lui demande s'il peut lui donner à manger puis... l'heberger pour quelques jours. Leur vie change complètement.

Ce n'est pas le film de l'année, peut-être pas le meilleur Woody Allen, mais j'ai bien aimé, j'ai beaucoup rit (grâce aux réplique cinglantes de Boris, il est méchant c'est trop drôle!) Et, pour une fois, ce n'est pas un film bizarre ou qui part dans tous les sens. Un bon moment de cinema.

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Elin

avatar

Féminin Nombre de messages : 113
Age : 34
L'Exil : Terminé

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Sam 25 Juil - 2:19

Victoria les Jeunes Années d'une reine

Film intéressant où j'ai vraiment adoré Emily Blunt et Rupert Friend (miam miam j'en ferais bien mon quatre heures... Bref arrêtons là mes divagations)

Bref ca raconte l'accession au trône et les premières années de règne de la reine Victoria tout en se fixant surtout sur l'aspect vie sentimentale de la reine...

Donc c'est très cul cul la praline, pas très politique mais j'ai bien aimé!!!


___

Very Bad Trip

J'ai adoré, rien à ajouter à vos critiques les filles. Juste dire qu'avec la copine avec qui j'étais on s'est dit que le jour où on ferait l'enterrement de vie de jeune fille de l'une ou de l'autre (ce qui n'est pas près d'arriver menfin bon...) on voulait aussi se réveiller avec des zanimos dans notre chambre lol... Bref je connais la sortie!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Dim 26 Juil - 9:58

Victoria, les jeunes années d'une Reine

Un très beau film, où le soin accordé aux décors et aux costumes concoure à nous immerger totalement dans l'époque Victorienne.

L'histoire est passionnante, surtout quand comme moi on n'y connaissait rien du tout avant. Après celle des Tudors, on voit que la monarchie anglaise a vécut de nombreuses histoires de passions et d'intrigues politiques, et c'est toujours avec le même plaisir que j'aime suivre ce genre d'histoires.

Certes le film est plus axé sur la très jolie histoire d'amour entre la Reine et le Prince Albert, mais ça ne m'a pas vraiment dérangée, surtout que tout l'aspect politique est tout de même bine présent en arrière plan.

Les acteurs sont très bons, les deux principaux en tête, et bien sur je ne pouvais pas ne pas noter la présence lumineuse d'un Paul Bettany toujours aussi excellentissime et supracharismatique en Lord Melbourne. ommage que cet acteur se fasse si rare sur les écrans, c'est réellement une perle précieuse du 7eme art!

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Nériän
Webmaster
Webmaster
avatar

Masculin Nombre de messages : 1117
Age : 31
Localisation : Mais c'est qu'on peut en écrire des choses ici ! alors c'est l'histoire d'une tomate et d'un nénuphard et ...
Livre : Odalisque - Fiona McIntosh
L'Exil : Fini

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Ven 28 Aoû - 1:45

Yes Man

Excellent, pas d'autre mot. J'aime énormément Jim Carrey dans ses rôles de dépressif-renfermé, et cette fois il joue un personnage qui tente de remédier à cela. Avant il vivait enfermé sur lui-même, mais en disant «oui» à tout (et à tous), sa vie bascule et devient géniale ! l'histoire d'amour est toute mimi, et si la fin est bien convenue, elle n'en fait pas moins sourire agréablement.

Pour une fois, on a un Jim Carrey qui fait un film marrant sans en faire des tonnes, il se calme sur les grimaces à chaque scène et il n'en ai que meilleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caercam.blogsite.org
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Jeu 10 Sep - 22:00

Une Vérité qui dérange

Un film que je voulais voir depuis très longtemps, et dont je trouve l'affiche vraiment sublime.
Finalement, c'est un bon film, mais un peu trop long, et on y apprend pas forcément grand chose lorsqu'on est déjà sensibilisé au problème du changement climatique.
J'ai été un peu agacée aussi que l'on voit autant Al Gore, j'aurais préféré qu'il se mette moins en avant et nous présente un peu plus d'images de l'impact du changement climatique sur notre civilisation.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Lun 14 Sep - 21:53

Ultimate Game

Dans un futur proche, les jeux vidéos ont pris un nouvel essor, les joueurs manipulant des humains. Un jeu particulièrement sanglant, Slayers, met en jeu des condamnés à mort doivent s'entre-tuer pour essayer d'arriver à 30 victoires pour être libérés. Kable, guidé par Simon (ado de 17 ans, fils à papa, geek à 100% et populaire grâce au jeu diffusé sur les écrans du monde entier), en est à 27 victoires mais Ken Castle, créateur du jeu, milliardaire rêvant de dominer le monde, av tout mettre en oeuvre pour l'en empêcher.

Un film violent comme un jeu vidéo de guerre, qui pourrait passer plusieurs messages : l'addiction aux jeux vidéos est dangereux (pour la santé physique et mentale), la manipulation de la société par les autorités rêvant de puissance (en l'occurrence, ce qui a beaucoup d'argent), le fait de vouloir vivre par procuration en faisant 'vivre' des personnages virtuels, la liberté de pensé (ou plutôt le fait qu'il faut être indépendant et ne pas se laisser manipuler par la société)
Malheureusement, le film manque de scénario, ils auraient pu développer un peu plus les relations entre personnages et leur côté psychologique. De plus, les scènes de 'guerre' sont assez bruyantes (bag! pan! trrrrrrtatatataaaa! etc.) et la camera bouge beaucoup, mais ce qui est bien fait c'est l'effet jeu vidéo avec le sang qui gicle dans tous les sens (ce que les joueurs aiment)
Les joueurs sont vus comme des ados obèses, gosses de riches et dégoutants, filmés au niveau de leurs gestes (ils se touchent, mangent de façon dégueulasse...) ce qui a pour effet d'accentuer leur caractère écoueurant.
Gerard Butler est parfait en condamné qui veut sortir afin de récuperer sa femme et sa fille, bien qu'on ne lui demande pas beaucoup d'effort de jeu il parvient tout de même à nous transmettre ses lueurs d'espoir, ses espoirs perdus, sa détermination, tout ça.
Michael C. Hall est excellent dans le rôle d'un egocentrique et excentrique milliardaire complètement givré et assoiffé de pouvoir. Il joue un jeu totalement différent de celui de Dexter, avec une lueur perverse et mégalo dans le regard, et ses scènes sont assez drôles surtout à la fin quand il danse. Décidément, j'adore cet acteur^^
Ah! j'allais oublier! Bande son très bien choisie et non abrutissante bien qu'il s'agisse de Marilyn Manson et autres guitares saturées metal.

Bref, un film plaisant à regarder mais facile à oublier.

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Ven 18 Sep - 18:20

Voyage sous les mers 3D

Un film réellement magnifique, à la photographie incomparable sublimée par la 3D. Le réalisateur parvient même à capturer l'attention du spectateur du début à la fin grâce à une histoire et un commentaire (fait par une Marion Cottillard impeccable) ludiques. On prend plaisir à suivre le voyage de cette tortue jusqu'à sa plage natale, et à découvrir au fur et à mesure toutes les espèces communes ou rares de l'océan.
Le message écologique de fin peu paraître quelque peu superflu, mais cela aura au moins le mérite d'attirer l'attention des personnes non initiées aux problèmes que rencontre notre environnement, et d'interpeler les enfants.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Sam 26 Sep - 21:32

Waterworld

Certes un vieux film, mais qui garde tout son charme!!!!
On adore cette idée d'un monde cerné par les eaux et de la recherche d'une terre par tous les moyens! Cela aurait fait un sujet de bouquin génial, à moins que je ne me trompe et que ce film soit issu d'une oeuvre littéraire, ce qui ne m'étonnerait pas le moins du monde!
En tous cas, c'est un joli conte fantastique où Kevin Costner ne se désempare pas de son talent! A voir... Et pourquoi pas à revoir! ^^


Dernière édition par Gwenescence le Sam 26 Sep - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenescence
Dark Assassine
avatar

Féminin Nombre de messages : 1740
Age : 31
Localisation : Gaïa
Livre : Relecture de l'Exil - Trilogie Valisar (Fiona McIntosh)

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Sam 26 Sep - 21:54

Very Bad Trip

Absolument hilarant! La comédie par excellence, on passe un très bon moment! Les acteurs sont tous excellents et l'histoire est complètement abracadabrante mais tellement bien menée qu'on se laisse balader à travers le tout Las Vegas avec plus que de la bonne humeur! La route est jonchée d'éclats de rire!
Quant à Bradley Cooper! bave

Mais où est donc passé le marié?



MDR MDR MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Sam 26 Sep - 23:00

mdr
Contente que ce film t'ai plu, Gwen Very Happy Je l'ai adoré! Je l'ai vu 2 fois au ciné et compte me l'acheter en DVD dès qu'il sera disponible! Enorme la photo! (mon préféré c'est Alln! et le chanteur du mariage! loooool)
(pourquoi ne pas mettre Bradley Cooper dans ton harem s'il te fait tant baver? clin)

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Dim 31 Jan - 21:14

Yes Man

J'ai eu subitement envie de le voir, 1 an après sa sortie ciné alors j'en ai profité pour acheter le DVD (vive les soldes chez la Fnac!) et je en regrette pas du tout.
Une histoire sympa, très drôle menée de main de maître par Jim Carey qui a abandonné son visage caoutchouc comique pour faire dans le drôle tout simple, ce qu'il fait admirablement bien. Une galerie de personnages secondaire hauts en couleurs fait que l'on ne s'ennuie pas une seconde.
Bon, ce n'est pas le film drôle de l'année mais on passe un agréable moment.

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   Lun 15 Fév - 13:55

Wolfman

XIXe siècle. Lawrence Talbot a quitté Londres pour New York après des relations difficiles avec son père. Il revient en Angleterre lorsqu'il apprend que son frère s'est fait tuer par une créature étrange. Une nuit de pleine lune, alors qu'il se renseignait auprès des gitans sur les légendes des lycanthropes, la bête attaque le village et Lawrence se fait mordre.

Un film très beau, très soigné visuellement, avec de belles images de Londres de nuit sous la brume, d'impressionnantes bagarres de loups-garou, de magnifiques costumes (et voitures) d'époque, et des comédiens excellents. Benicio Del Toro lov4 lov4 lov4 est sublime, toujours avec son intensité dans le regard qui nous a ressentir toute la misère du monde dont son personnage est victime, ses transformations et ses moments de folies sont à la perfection, le réalisateur trouvait qu'aucun autre acteur ne pouvait incarner aussi bien Wolfman et il a eu raison. Anthony Hopkins est très bon, lui aussi, il s'amuse beaucoup dans ce rôle de père mystérieux. Emily Blunt en fiancée-veuve est très belle et très juste. Hugo Weaving en flic de Scotland Yard excellent.
Seul défaut : trop court, on aurait envie d'un plus gros développement et de plus de scènes 'qui font peur'.

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques de films U, V, W, X, X, Y, Z
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Critiques de films - La Liste récapitulative
» Critiques de films de zombies/contaminés
» Jane Austen au cinéma : livres critiques
» Critiques cinéma
» Harry Potter (livres et films) - Avis, opinions, critiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiona McIntosh France :: Festival de Pearlis :: Films-
Sauter vers: