Fiona McIntosh France

Franchissez l'orée du mystérieux Thicket et pénétrez sur les terres sauvages du premier forum Français consacré à l'auteur Fiona McIntosh
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harry Potter de JK Rowling

Aller en bas 
AuteurMessage
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Harry Potter de JK Rowling   Lun 16 Juin - 15:09

Je ne sais pas si vous avez suivi l'actualité Potterienne, mais JK Rowling a été amenée à écrire une préquelle dans un but caritatif, et personnellement, je la trouve vraiment sympa :

The speeding motorcycle took the sharp corner so fast in the darkness that both policemen in the pursuing car shouted, “Whoa” ! Sergeant Fisher slammed his large foot on the brake, thinking that the boy who was riding pillion was sure to be flung under his wheels ; however, the motorbike made the turn without seating either of its riders, and with a wink of its red tail lights, vanished up the narrow side street.

“We’ve got ’em now !” cried PC Anderson excitedly. “That’s a dead end !”

Leaning hard on the steering wheel and crashing his gears, Fisher scraped half the paint off the flank of the car as he forced it up the alleyway in pursuit.

There in the headlights sat their quarry, stationary at last after a quarter of an hour’s chase. The two riders were trapped between a towering brickwall and the police car, which was now crawling towards them like some growling luminous-eyes predator.

There was so little space betwen the car doors and the walls of the alley that Fisher and Anderson had difficulty extricating themselves from the vehicle. It injured their dignity to have to inch, crab-like, towards the miscreants. Fisher dragged his generous belly along the wall,tearing buttons off his shirt as he went, and finally snapping off the wing mirror with his backside.

“Get off the bike !” he bellowed at the smirking youths, who sat basking in the flashing blue light as though enjoying it.

They did as they were told. Finally pulling free from the broken wing mirror, Fisher glared at them. They seemed to be in their late teens. The one who had been driving had long black hair, his insolent good looks reminded Fisher unpleasantly of his daughter’s guitar-playing, layabout boyfriend. The second boy also had black hair, though his was short and stuck up in all directions ; he wore glasses and a broad grin. Both were dressed in t-shirts emblazoned with a large golden bird ; the emblem, no doubt, of some deafening, tuneless rock band.

“No helmet !” Fisher yelled, pointing from one uncovered head to the other. “Exceeding the speed limit by — by a considerable amount !” (In fact, the speed registered had been greater than Fisher was prepared to accept that any motocycle could travel.) “Failure to stop for the police !”

“We’d have loved to stop for a chat,” said the boy in glasses, “only we were trying —”

“Don’t get smart — you two are in a heap of trouble !” snarled Anderson. “Names !"

“Names ?” repeated the long-haired driver. “Er — well, let’s see. There’s Wilberforce...Bathsheba...Elvendork...”

“And what’s nice about that one is, you can use it for a boy OR a girl,” said the boy in glasses.

“Oh, our names, did you mean ?” asked the first, as Anderson spluttered with rage.“You should’ve said ! This here is James Potter, and I’m Sirius Black !”

“Things’ll be seriously black for you in a minute, you cheek little —”

But neither James nor Sirius was paying attention. They were suddenly as alert as gundogs, staying past Fisher and Anderson, over the roof of the police car, at the dark mouth of the alley. Then, with identical, fluid movemoments, they reached into their back pockets.

For the space of a heartbeat both policemen imagined guns gleaming at them, but a second later they saw that the motocyclists had drawn nothing more than —

“Drumsticks ?” jeered Anderson. “Right pair of jokers, aren’t you ? Right, we’re arresting you on a charge of —”

But Anderson never got to name the charge. James and Sirius had shouted something incomprehensible, and the beams from the headlights had moved.

The policemen wheeld around, then staggered backwards. Three men were flying — actually flying — up the alley on broomsticks — and at the same moment, the police car was rearing up on its back wheels.

Fisher’s knee bucked ; as he sat down hard ; Anderson tripped over Fisher’s legs and fell on top of him, as flump — bang — crunch — they heard the mean on brooms slam into the suspended car and fall, apparently insensible, to the ground, while broken bits of broomstick clattered down around them.

The motorbike had roared into life again. His mouth hanging open, Fisher mustered the strength to look back at the two teenagers.

“Thanks very much !” called Sirius over the throb of the engine. “We owe you one !”

“Yeah, nice meeting you !” said James. “And don’t forget : Elvendork ! It’s unisex !”

There was an earth-shaking crash, and Fisher and Anderson threw their arms around each other in fright ; their car had just fallen back to the ground. Now it was the motocycle’s turn to rear. Before the policemen’s disbelieving eyes, it took off into thin air : James and Sirius zoomed away into the night sky, their tail light twinkling behind them like a vanishing ruby.



Personnellement, j'étais la première à dire qu'il fallait qu'elle s'en tienne à ses 7 tomes, mais en lisant ça, je dois dire que je ne serais pas contre le fait qu'elle continue à écrire des livres dans cet univers vraiment merveilleux et formidable.

Merci à Poudlard.org pour l'info et le texte Very Happy

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Lun 16 Juin - 15:10

Pour ceux qui ne parviennent pas à lire l'anglais, voici la trad, toujours grâce à Poudlard.org :

La moto roulant à grande vitesse prit le virage abrupt si rapidement que les deux policiers qui se trouvaient dans la voiture poursuivante s’exclamèrent « Ouah ! ». Le sergent Fisher pressa de tout son poids sur la pédale de frein, pensant que le garçon qui se trouvait assis derrière le conducteur allait forcément se retrouver sous les roues de la moto ; cependant, le deux-roues prit le tournant sans que ses passagers ne soient éjectés et, ne laissant derrière lui qu’un clignotement rouge provenant de son phare arrière, disparut dans la ruelle étroite.

« Ils sont pris au piège ! » s’écria PC Anderson avec excitation. « C’est un cul-de-sac ! » Tirant sur le volant et appuyant sur la pédale d’embrayage comme un forcené, Fisher raya la moitié de la peinture sur le flanc de la voiture en empruntant la petite allée à la poursuite de la moto.

Leur proie se trouvait là, sous la lumière des phares de leur voiture, finalement en mode stationnaire après une chasse qui avait duré un quart d’heure. Les deux hommes qui montaient le deux-roues étaient coincés entre un mur de briques d’une hauteur imposante et le véhicule de police qui rampait maintenant en leur direction tel un prédateur grognant pourvu d’yeux luminescents.

Il y avait tellement peu d’espace entre les portières de la voiture et les murs de la ruelle que Fisher et Anderson eurent quelques difficultés à s’extirper du véhicule. Ils durent mettre de côté leur dignité, contraints à s’approcher centimètre par centimètre, tels des crabes, des mécréants. Fisher présenta son imposant abdomen au mur, les boutons de sa chemise se décousant au fur et à mesure de sa progression, et démantela finalement le rétroviseur avec son derrière.

« Descendez de la moto ! » rugit-il à l’encontre des deux jeunes moqueurs qui s’assirent en plein dans la visée du gyrophare bleu comme s’ils appréciaient l’aveuglante luminosité.

Ils suivirent les instructions qui leur étaient données à la lettre. Se dégageant finalement du rétroviseur brisé, Fisher leur jeta un regard noir. Ils semblaient être en passe d’obtenir la majorité. Celui qui conduisait le deux-roues un peu plus tôt avait de longs cheveux noirs ; ses airs de joli cœur insolent rappelèrent à Fisher le petit ami guitariste et fainéant de sa fille. Le deuxième garçon avait aussi des cheveux noirs, mais ils étaient courts et en pagaille ; il portait des lunettes et arborait un large sourire sur son visage. Tous deux étaient vêtus de t-shirts sur lesquels figurait un grand oiseau en or ; sans doute l’emblème d’un de ces groupes de rock assourdissants et prétendant jouer de la musique.

« Pas de casques ! » hurla Fisher, en pointant une tête puis l’autre. « Dépassant la limite de vitesse de — de beaucoup ! » (En réalité, le radar avait indiqué une vitesse bien plus importante que ce que Fisher aurait pu imaginer être le maximum pour une moto.) « Ne pas s’arrêter malgré les appels de la police ! »

« Nous aurions adoré nous arrêter pour discuter », répondit le garçon aux lunettes, « seulement, nous essayions — »
« Ne jouez pas aux plus fins avec nous — vous allez avoir de gros ennuis ! » grogna Anderson. « Noms ! »
« Noms ? » répéta le conducteur aux cheveux longs. « Euh — eh bien, voyons voir. Wilberforce… Bathsheba… Evendork… »
« Et ce qui est bien avec celui-là, c’est que vous pouvez aussi bien l’utiliser pour une fille que pour un garçon » ajouta le jeune aux lunettes.
« Oh, vous vouliez dire NOS noms ? » demanda le premier alors qu’Anderson brûlait de rage. « Vous auriez dû nous le dire plus tôt ! Lui c’est James Potter et je suis Sirius Black ! »
« Les choses vont devenir très ‘black’ pour toi dans une minute, petit effronté — »

Mais ni James ni Sirius ne prêtaient attention. Ils changèrent soudainement d’attitude, apparaissant aussi alertes que des chiens de garde, fixant avec insistance l’entrée sombre de l’allée au-dessus du toit de la voiture de police se trouvant derrière Fisher et Anderson. Puis, d’un même mouvement, ils portèrent leurs mains à leurs poches.

En l’espace d’un battement de cœur, les deux policiers s’imaginèrent des armes à feu pointées en leur direction pour se rendre compte une seconde plus tard que les motocyclistes s’étaient en réalité saisis de —

« Des baguettes de tambour ? » se moqua Anderson. « Vous êtes une bonne paire de farceurs, n’est-ce pas ? Eh bien, nous vous arrêtons pour — »

Mais Anderson n’eut pas le temps de finir sa phrase. James et Sirius avaient hurlé des paroles incompréhensibles et les faisceaux des gyrophares avaient changé de direction.

Les policiers tournèrent sur leurs talons et se mirent à reculer. Trois hommes volaient — oui, VOLAIENT — le long de l’allée sur des balais — et, au même moment, la voiture se mit à s’élever sur ses roues arrières.

Les genoux de Fisher cessèrent de le soutenir ; il s’assit à même le sol ; Anderson trébucha sur les jambes de Fisher et tomba sur lui ; tout en tombant — se cognant — s’écrasant — ils entendirent les hommes montés sur les balais foncer dans la voiture retournée et tomber, apparemment insensibles, au sol alors que des bouts brisés de leurs balais valdinguaient autour d’eux.

La moto avait rugi à nouveau. Bouche bée, Fisher rassembla tout son courage pour se tourner vers les adolescents.

« Merci beaucoup ! » lui dit Sirius par-dessus les rugissements de l’engin. « On vous en doit une ! »
« Oui, heureux de vous avoir rencontrés ! » rétorqua James. « Et n’oubliez pas : Elvendork ! C’est un prénom mixte ! »

Un énorme fracas fit trembler la terre, et Fisher et Anderson se jetèrent dans les bras l’un de l’autre, apeurés : leur voiture venait juste de tomber au sol. C’était maintenant au tour de la moto de gronder. Avant que les policiers ne puissent réaliser ce qui se passait, le deux-roues s’envola dans les airs : James et Sirius disparurent au loin dans le ciel sombre de la nuit, leur phare arrière clignotant derrière eux tel un rubis se volatilisant.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Lun 16 Juin - 15:33

Excellent !! Moi aussi j'suis pour qu'elle continue à écrire des trucs en rapport avec cet univers là, et si c'est sur Sirius alors là je suis à 500% pour !!! I love you I love you I love you I love you I love you I love you


En tout cas, ces quelques lignes donnent envie d'en savoir plus, ça c'est sur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Mer 1 Oct - 12:59

Derrière le voile...

Voici une interview très interessante de JK Rowling que j'ai trouvée grace à Poudlard.org, où elle explique la signification du fameux Voile. Ceux qui ne veulent pas savoir, ne lisez pas ce qui suit!

JKR: Everyone wanted to go beyond the veil.
MA: This is very canon-based, but there are some things that as a fan, there are things I just gotta know. A lot of fans see the veil as that separation -

JKR: It's the divide between life and death. I tried to do a nod to that in the Tale of Three Brothers - she was separate from them as though through a veil. You can't go back if you pass through that veil, you cannot come back. Or you can't come back in any form that will make either person happy anyway.

But when they surround that veil [in Order of the Phoenix], I was trying to show that depending on their degree of skepticism or belief about what lay beyond - because Luna, of course, is a very spiritual character. Luna believes firmly in an afterlife. She's very clear on that. And she feels them speaking or hears them speaking much more clearly than Harry does. This is the idea of faith. Harry thinks he can hear them; he's drawn on. But Harry's had a life that has been so imbued with death that he now has an uncharacteristically strong curiosity about the afterlife, especially for a boy of 15, as he is in Phoenix. Ron's just scared, as I think Ron would be - he just knows this is something he doesn't want to dabble with. Hermione, hyper-rational Hermione - 'can't hear anything, get away from the Veil.' So if you walk through the veil, you're dead.You're dead. What you find on the other side, well, that's the question.

Do I believe you go on? Yes, I do believe you go on. I do believe in an afterlife, although I'm absolutely doubt-ridden and always have been but there you are.

I had not anticipated, though really I should have done, how interested people would be to go beyond the veil. And lots of people, including Dan [Radcliffe], wanted to go through the veil. But then that shouldn't surprise me because teenagers are very interested.

MA: Dan sort of does get to go beyond the veil.

JKR: Yeah, he does, but not literally through the veil.

MA: Not charging through. Ginny, Ginny can hear it because she's been...

JKR: I think women are more likely to hear than men. [Ginny and Harry] really are soulmates. I think she's like Harry. She's got an intellectual curiosity and she's got something of belief. Hermione [is] totally rational. "Let's all back away from the Veil and let's pretend we heard nothing."

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Mer 1 Oct - 13:39

Excellent! Très intéressant, en effet. Ça donne envie de relire tout HP

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Mer 1 Oct - 14:52

Oui c'est clair, et ça rend surtout moins nulle et mal écrit le fameux passage du Voile dans le tome 5... J'ai hate de lire Beedle!!! I love you

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Dim 7 Déc - 9:18

Bon ben j'ai finit Beedle en une petite heure hier soir.

J'avoue que je suis assez déçue.

Déjà par le temps de lecture qui est décidément trop court, le livre se lit vraiment trop rapidement.

Ensuite par les histoires. Certaines sont vraiment intéressantes, et apportent vraiment un plus et une nouvelle dimension à l'univers Harry Potter, mais d'autres sont vraiment maigres et presque je dirais inintéressantes, comme la première que je n'ai vraiment pas trouvée terrible.

En fait j'ai plus été interessée par les commentaires de Dumbledore sur chaque histoire où on avait le droit à pas mal de petites anecdotes, et qui nous apprenaient quelques petites choses sympas sur Poudlard et sur la vie magique, que par les histoires en elles-même.

Bon j'avoue que j'ai quand meme beaucoup aimé, mais je suis déçue parce que j'en attendais plus en fait. J'aurais préféré des contes moins nombreux, et plus longs en fait.

Même le fameux conte des trois frères et la mort m'a un peu déçu, parce que je l'attendais avec beaucoup d'impatience, et finalement on apprend rien de plus que ce qu'on savait déjà après avoir lu The Deathly Hallows.

Mais bon, ça fait un bien fou de se replonger dans l'univers d'Harry Potter, et cette lecture donne vraiment envie de relire l'intégrale de la saga, chose que je devrais faire dans les mois qui viennent je pense.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 38
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Dim 7 Déc - 21:25

Je viens de lire Beedle Very Happy

5 histoires courtes, des "contes de fées" pour petits sorciers. Comme l'a dit Ophi, on en apprend un peu plus sur l'univers magique de Harry Potter et ça fait du bien de s'y remettre. On a l'interprétation de Dumbledore que l'on retrouve avec plaisir et qui explique aussi bien chaque histoire que ce qu'il y en a autour comme ce que des sorciers connus en ont pensé, l'étendu des histoires de Beedle, etc.
J'ai été déçue, au départ, uniquement par l'épaisseur du bouquin que j'ai trouvé tout petit mais il est vraiment beau, couverture bleu ciel avec arabesques bleu foncé, les pages garnies de petits dessins accompagnant les fables et les numeros des pages et les titres sont ornés de fleurs grimpantes. Je m'imaginais le même genre (peut-être pas aussi beau et orné) mais faisant 300 pages, voire 500 Razz et pas 110...)
J'ai beaucoup aimé l'histoire des 3 sorciers, même si en on avait déjà eu la totalité dans HP7, elle est très jolie et réaliste au niveau des réactions des gens.

C'est vrai que ça donne trop envie de relire HP! Je crois que je vais bientôt me refaire la totale en anglais.

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
sév34
Paladin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1807
Age : 35
Localisation : Heartwood

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Mar 9 Déc - 13:55

Ayant lu (en diagonales) vos critiques, j'ai essayé de dissocier Beedle du reste de la saga HP, du coup ça passe très bien Razz Je n'ai encore lu que les deux premières histoires, et je suis fan de celle de la Fontaine, je l'ai trouvée très jolie. Perso, ce type de récit me fait complètement replonger en enfance, elles me rappellent vraiment les contes de fées classiques, et ce que j'aime par dessus tout, ce sont tous les messages qu'on peut lire entre les lignes. D'ailleurs Dumbledore en transmet lui aussi beaucoup de ces messages, au delà d'une simple interaction entre Muggles et magiciens, je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle avec des problèmes bien plus actuels ou terre à terre comme la tolérance et les idées préconçues qu'on peut avoir sur les gens en général.

Après, c'est sur qu'on est loin de l'univers de HP, mais tant pis, je me laisse quand même emporter par ces jolis contes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   Mar 9 Déc - 15:47

Personnellement au contraire je n'ai pas trouvé qu'on était loin de la saga HP, ça ajoute justement à tout l'univers qu'à créé Rowling, et je pense justement que ce livre perdrait encore plus d'intérêt à mes yeux si je le dissociais totalement de la saga HP. Un peu comme si je lisais le Silmarillion en le dissociant du Seigneur des Anneaux ce qui pour moi n'aurait pas trop de sens.

Je pense que le conte que j'ai préféré est Babbity Rabbity. J'ai beaucoup aimé l'histoire, et la morale qui s'en dégage, ainsi que les explications de Dumbledore sur cette histoire.

Et puis bon, ce qui est génial aussi c'est le fait que ça soit aussi pour la bonne cause Very Happy

En passant à Cultura vite fait dimanche j'ai pu voir l'exemplaire français. Je trouve ça dommage qu'ils l'ai enfermé dans un carton avec un dessin hideux qui est censé montrer au gens un visuel familier pour la saga HP... Et je préfère largement le format plus petit, et vraiment cartonné de l'édition anglaise.

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harry Potter de JK Rowling   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Potter de JK Rowling
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HARRY POTTER (Tome 01) HARRY POTTER À L'ÉCOLE DES SORCIERS de J.K. Rowling
» [Rowling, J.K.] Harry Potter - Tome 3: Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
» [Rowling, J.K.] Harry Potter - Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix
» HARRY POTTER (Tome 03) HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN de J.K. Rowling
» Harry Potter et la Chambre des Secrets - JK Rowling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiona McIntosh France :: Bibliothèque de Valentyna :: Fantasy/ Fantastique-
Sauter vers: