Fiona McIntosh France

Franchissez l'orée du mystérieux Thicket et pénétrez sur les terres sauvages du premier forum Français consacré à l'auteur Fiona McIntosh
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire sans fin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 11 Déc - 22:33

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 11 Déc - 22:37

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 12 Déc - 1:36

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 12 Déc - 1:48

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 12 Déc - 2:26

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 12 Déc - 16:42

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Dim 14 Déc - 2:13

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 16 Déc - 21:31

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 16 Déc - 23:53

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 17 Déc - 1:11

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 17 Déc - 2:07

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 17 Déc - 11:06

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 18 Déc - 1:52

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 18 Déc - 1:58

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 18 Déc - 2:09

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 18 Déc - 11:12

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 18 Déc - 17:01

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 19 Déc - 10:09

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 19 Déc - 11:53

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se troubla

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 20 Déc - 0:56

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se troubla légèrement

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 20 Déc - 10:41

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se troubla légèrement au

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 26 Déc - 13:18

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se troubla légèrement au toucher

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 26 Déc - 21:10

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se troubla légèrement au toucher et

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Ophidia
The Custodian
The Custodian
avatar

Féminin Nombre de messages : 4482
Age : 35
Localisation : The Bleak
Livre : La stratégie Ender - Orson Scott Card

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 26 Déc - 23:20

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se troubla légèrement au toucher et explosa

_________________
PASSION rules REASON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiona-mcintosh-fr.forums-actifs.com
Layne
Aegis
Aegis
avatar

Féminin Nombre de messages : 5132
Age : 39
Localisation : somewhere! hidding...
Livre : The Desert Spear - Peter V Brett

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 27 Déc - 22:51

Le corbeau regardait avidement ce minuscule être qui ne ressemblait aucunement à celui qu'il épiait de son perchoir préféré quelques heures auparavant. Son bec s'ouvrit avec avidité, anticipant un massacre délectable. L'elfe n'avait aucune arme à portée et s'apprêtait à battre courageusement la bête hideuse. Il s'avança prudemment vers l'intrus, plissant légèrement les yeux pour évaluer la distance qui le séparait de la détestable créature. Ses doigts se crispèrent comme de solides serres, et il chargea en poussant ses cris guerriers qui résonnèrent jusque Tenebra. Un jour, Yorek avait réussi à fracasser violemment la tête d'un énorme et à déchirer sa lèvre supérieure d'un coup de coude. Il balança brusquement un coup de poing dans cette direction puis sauta sur l'horrible nez de ce gros monstre qui bavait un répugnant mélange de morve et de sucs gastriques.
Le coup brisa le bec du corbeau dans l'angle net du sens du large interstice entre l'œil et la
narine gauche. L'oiseau chancela sur un ergot aux pieds du petit elfe et se mit à s'égosiller sans retenue jusqu'à ce que le sol tremble sous ses chausses trouées : le tonnerre claqua, déchirant la sphère de ténèbres entourant l'immense lac qui se troubla. Étonnamment, l'eau demeura lisse pendant que l'air terrassait les branches torturées des saules ondulant dans l'ouragan qui sévissait alentour. Subitement, la chose rugit comme si la foudre allait fendre son cœur en millions de copeaux tranchants et chargea comme un boulet de canon vers le jeune elfe qui n'osa plus faire un geste de peur de provoquer innocemment une catastrophe irréparable. Alors, dans un élan, il pulvérisa complètement le manche tordu du couteau de cristal qui vola en éclats disséminant des bris de quartz partout autour du lac gelé qui frémit jusqu'à l'horizon. Alors, dans la pénombre, il se recroquevilla sur lui-même et se passa une main sur le ventre, tâtant sa ceinture pour vérifier que le couteau coulissait toujours dans son fourreau. Alors, il le dégaina prestement et discrètement s'approcha du monstre et sauta sur lui d'un gracieux mouvement. D'un rapide coup, il égorgea sans un bruit, répandant une pluie de rubis tout autour d'eux, l'horrible bête hurlante convulsa, gargouillant comme si rien ne l'empêchait de râler. Le peu de vie qui restait en ce corps était éparpillé partout dans l'univers, pourrissant la terre sacrée du royaume de Jade. Yorek se débarrassa prestement de l'infâme mixture issue de la blessure béante, et couru se laver les yeux dans le lac glacé. L'eau limpide se troubla légèrement au toucher et explosa en

_________________
Come, alone and alive
You're afraid but that's not what I asked
Why not go for a ride?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lili8layne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire sans fin
Revenir en haut 
Page 17 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Ende, Michael] L'histoire sans fin
» Ende, Michael - L'Histoire sans fin
» L'Histoire sans fin ...
» L'Histoire sans fin de Michael Ende
» L'Histoire Sans Fin - Michael Ende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiona McIntosh France :: Le merveilleux monde de Piven :: Jeux-
Sauter vers: